Frédéric Lalancette & MOI

Frédéric Lalancette & MOI

L’artiste de La Doré espère que ce mini-album servira de carte de visite afin de percer le milieu radiophonique. (Photo courtoisie)

Frédéric Lalancette était de passage dernièrement dans sa région natale, pour présenter son premier album Moi, un EP composé de cinq chansons originales.

Pour concrétiser son rêve, l’artiste de La Doré a pu compter sur la précieuse collaboration de Jérôme Couture, chanteur saguenéen bien connu du grand public. Ce dernier s’est occupé de la réalisation du mini-album.

«Jérôme Couture, c’est un de mes bons amis des 10 dernières années. Il m’a donné des cours de chants aussi.»

Qui dit mini-album, ne dit pas nécessairement processus de création rapide. Le principal intéressé confirme que le projet fut le résultat d’un travail de réflexion artistique qui s’est échelonné sur quelques années.

Le chanteur était de passage dernièrement dans la région pour présenter son premier album, Moi. (Photo courtoisie)

«On a commencé il y a trois ans à en parler. Jérôme avait des chansons de son bord et j’en avais aussi. On a exploré différents genres et sonorités. Il a fallu plusieurs heures d’exploration avant de choisir la direction exacte.»

Un album éclaté

Créé dans une énergie positive et mélangeant les sonorités soul et musique du monde, cet album pop se veut à la fois léger et dansant.

«Mes influences pour cet album se mélangent entre King Melrose, Corneille et de Ben l’Oncle Soul. Ce qui donne un mixte de funky et de soul, avec une sonorité actuelle. Il y a même un peu d’électro. La plupart des chansons donnent le goût de swinguer de la patte quand tu les écoutes!»

Les chansons

Pour parler de ses chansons, l’artiste a bien voulu se prêter à un petit jeu-questionnaire, où il devait les résumer en quelques mots seulement.

En plus de s’entourer du chanteur Jérôme Couture pour la réalisation de son EP, Frédéric Lalancette a fait appel à différents auteurs-compositeurs, dont Laurence Castera, Éric Charland, Frédérick Baron et Amélie Larocque. (Photo courtoisie)

Il qualifie le premier extrait, Moi, comme étant une «affirmation de soi aux sonorités pop world beat.» La Résilience, deuxième extrait, dont il fait actuellement la promotion, il parle plutôt d’une chanson plus «funky et qui est comme une thérapie. Une chanson qui fait du bien et qui réconforte.»

Il dit que la chanson Rebelle explore un peu plus son «petit côté rock avec attitude où je prends ma place.» D’ailleurs, il en a cosigné l’écriture. Alors que la chanson Un combat se veut «une critique sociale sur l’individualité dans la collectivité». La chanson Tous les regrets est plutôt «un constat et un bilan des choses que j’ai faites et pas faites.»

Son EP est disponible sur les différentes plateformes musicales numériques.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des