L’ATR mise sur le tourisme international

L’ATR mise sur le tourisme international

Le tourisme international demeure une priorité de l’Association touristique régionale du Saguenay—Lac-Saint-Jean. Développement économique Canada verse une contribution non remboursable de 450 000 $ pour permettre à l’organisation de poursuivre le développement de ce créneau.

Le ministre Jean-Pierre Blackburn a procédé à cette annonce le 11 juillet dernier sur le site de Val-Jalbert en compagnie des représentants de l’ATR et des attraits touristiques ainsi que celle de plusieurs dignitaires.

Par le biais de son Programme de marketing international (PMI), l’ATR Saguenay—Lac-Saint-Jean participe à une quarantaine d’activités de promotion annuellement. Les marchés américains et européens sont les principaux visés. La région cherche de plus en plus à se positionner pour le tourisme quatre saisons.

Les retombées économiques de l’industrie touristique au Saguenay—Lac-Saint-Jean atteignent 250 M$. De ce nombre, 35 M$ proviennent directement du tourisme international. Quelque 400 emplois sont créés annuellement.

Une quarantaine d’attractions, hôtels ou autres ont adhéré au Programme de marketing international. Dans la MRC du Domaine-du-Roy, il y a le Jardin zoologique de Saint-Félicien, le Village historique de Val-Jalbert, la Véloroute des Bleuets, d’Arbre en arbre Saint-Félicien, la Société récréotouristique de Desbiens (Caverne du trou de la fée et Camping-Plage Blanchet), l’Hôtel du Jardin de Saint-Félicien et le Village sur glace de Roberval.

Développement de Val-Jalbert

Le ministre Jean-Pierre Blackburn et le député Denis Lebel ont profité de leur passage au Village historique de Val-Jalbert pour s’enquérir du plan de développement de quelque 20 millions de dollars anticipés pour rafraichir les installations. Les deux paliers de gouvernement sont sollicités à la hauteur de 9 M$ chacun.

M. Blackburn a avoué qu’il serait difficile pour Développement économique Canada de trouver le financement nécessaire pour ce projet. En effet, le Saguenay—Lac-Saint-Jean reçoit de 12 à 15 millions de dollars en subventions annuellement. Aider le projet de Val-Jalbert reviendrait à ne pas aider bien d’autres projets. Cependant, le ministre n’a pas fermé la porte à ce que le gouvernement du Canada finance le projet par le biais d’autres ministères.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des