Le retour des Sabres de Roberval… à Roberval!

Le retour des Sabres de Roberval… à Roberval!

L’entraîneur-chef des Sabres, Guillaume Guay, est confiant d’obtenir de meilleurs résultats cette saison. (Photo courtoisie)

C’est dans un tout nouveau Centre sportif Benoît-Levesque rénové, que les Sabres de Roberval Junior AA, amorceront leur saison 2018-2019.

Le président du club, Guy Larouche, ne pouvait que se réjouir de se retour en force des Sabres dans leur ville d’origine.

«En étant au centre sportif, on est confiant qu’il va y avoir une bonne réponse au niveau des assistances et de la clientèle.»

Avec un budget annuel oscillant entre 60 000 $ et 70 000 $, le président souligne l’importance que peut avoir les commanditaires, dans une petite municipalité comme Roberval, pour assurer la survie d’une équipe de ce calibre.

«Le pire est passé, car l’an passé, c’est certain que du côté des commandites, c’était beaucoup plus difficiles, compte tenu des travaux effectués au centre. Je crois bien que cette année sera meilleure point de vue financier.»

Samedi 15 septembre, aura lieu une partie hors-concours à Roberval, dès 20h30. (Photo courtoisie)

Le meilleur à venir

L’entraîneur-chef, Guillaume Guay, est confiant d’obtenir de meilleurs résultats cette saison.

«On a le même noyau de joueurs, composé de plusieurs vétérans. Quelques nouveaux joueurs de niveau midget font le saut dans notre équipe et ils sont bons, donc ça s’annonce bien. Je m’attends à quelque chose de très bien comparativement aux trois dernières années.»

Celui qui a repris les rênes de l’équipe en cours de saison l’an passé, compte bien mettre son plan à exécution avec l’aide de ses adjoints, et ce, dès le début de la saison.

Forces

«Offensivement, on devrait marquer des buts. Défensivement, on est plus jeune, tandis qu’à l’avant, j’ai une dizaine de vétérans qui reviennent.»

Il admet qu’il aura du travail à faire dans la zone défensive, afin d’accorder le moins de buts possibles. Devant le filet, l’entraîneur aura l’embarras du choix.

«J’ai un gardien de 21 ans, un vétéran de 20 ans et un jeune qui monte, de 18 ans. Au total, j’ai quatre ou cinq gardiens de disponibles, donc il y aura une bonne compétition à prévoir au camp d’entrainement.»

À l’instar du président du club, Guillaume Guay espère que le retour des Sabres à Roberval aura un impact positif sur les résultats de l’équipe.

«C’est sûr que ça va être différent. On a été très bien accueilli à Mashteuiatsh, mais maintenant, on est dans nos affaires. On a nos bureaux et notre propre vestiaire, le sentiment d’appartenance sera meilleur.»

Les dirigeants des Sabres espèrent que le retour des Sabres à Roberval aura un impact positif sur les résultats de l’équipe. (Photo courtoisie)

Contre les Éperviers de Normandin

L’entraîneur-chef des Sabres affirme que son équipe offrira une meilleure opposition à leurs rivaux du nord de la route 169.

Avec l’ajout de sept joueurs supplémentaires provenant de Saint-Félicien, il sait que la nouvelle façon de repêcher a été favorable pour son équipe.

«Cette année, on va pouvoir tenir notre bout encore plus que les autres années, on ne se fera pas marcher sur les pieds!»

Cependant, Guillaume Guay sait reconnaître les forces de ses adversaires et respecte l’équipe de Normandin.

«Ils sont bien dirigés et c’est une bonne organisation. Ça fait des bonnes parties. J’ai hâte que ça commence et les joueurs aussi, ils veulent sauter sur la glace le plus rapidement possible!»

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des