Métaux BlackRock pas d’investissement dans Domaine-du-Roy

Métaux BlackRock pas d’investissement dans Domaine-du-Roy

Selon Métaux BlackRock, l’augmentation du transport ferroviaire n’aura pas d’importantes incidences sur la qualité de vie des gens.(Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Métaux BlackRock n’a pas l’intention d’investir dans la MRC du Domaine-du-Roy à court terme et tient à rassurer la population quant à l’augmentation du transport ferroviaire.  

Les dirigeants de la compagnie veulent éclaircir quelques éléments pour éviter toute confusion concernant le projet d’aménagement d’une usine de transformation sur le territoire. Le préfet Lucien Boivin avait laissé sous-entendre qu’une deuxième usine pourrait être construite sur le territoire.

«C’est hypothétique. C’est normal que nous ne fermions pas de portes à des projets futurs, mais pour l’instant on se concentre sur le projet de mine à Chibougamau et à l’usine de transformation de Saguenay. Il ne faut pas créer de confusion chez les gens. Pour l’instant, nous n’avons pas de projet dans Domaine-du-Roy», mentionne David Dufour, directeur régional chez BlackRock.

Transport ferroviaire

En choisissant d’utiliser le rail pour transporter le minerai, l’entreprise pense qu’elle répond dans une grande mesure aux inquiétudes exprimées par les élus de la MRC.

«Ils ne voulaient pas du transport par camion, alors c’est une bonne nouvelle d’avoir choisi le rail. »

Pour ce qui est l’augmentation du transport ferroviaire, David Dufour estime que la population ne s’en rendra pas vraiment compte.

«On parle de 3 trains par semaine avec une soixantaine de wagons. En l’espace de 4 à 5 minutes, ils auront passé aux passages à niveau. Nous considérons que ce n’est pas énorme.»

De toute manière, un comité de suivi a été mis en place avec les communautés afin de bien analyser et prendre en compte les préoccupations exprimées.

Pour ce qui est d’un possible entretien des wagons sur le territoire de la MRC, David Dufour n’était pas au courant du projet avancé par le maire de Roberval, Sabin Côté. «Nous sommes à l’écoute de tous les projets et nous tenons à maximiser les retombées économiques partout en région.»

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des