Nage-o-thon du Club GAMI : Des dépassements sur toute la ligne

Nage-o-thon du Club GAMI : Des dépassements sur toute la ligne

En tout, les membres ont nagé 87 km lors du Nage-o-ton.

Crédit photo : Photo Nancy Tremblay

Le Club de natation GAMI de Roberval a tenu, récemment, son Nage-o-thon.

«Nous réalisons, tous les deux ans, cette campagne de financement. Dans un premier temps, elle nous permet de maintenir les coûts d’inscription au minimum, mais c’est aussi l’occasion pour nos jeunes de démontrer, à leurs commanditaires, comment ils ont évolué», mentionne Nancy Tremblay, secrétaire du Club GAMI.

Relève

Lors du Nage-o-thon, les jeunes étaient assurés de parcourir un minimum de dix longueurs de piscine. Par contre, certains jeunes, qui ont fait une récolte exceptionnelle, ont amassé assez de commandites pour nager un kilomètre.

«On a une belle relève au sein du GAMI. Ils sont motivés et souhaitent se dépasser. Alors qu’ils devaient nager une période de 45 minutes, certains nageurs ont décidé de repousser leur limite en demeurant plus d’une heure et trente minutes dans la piscine.»

La campagne de financement est réalisée tous les deux ans.

Motivation

Roberval dit être la capitale de la nage en eau libre. Pour quelques nageurs du club, cet événement demeure une source de motivation.

«Pour nos plus jeunes, ce n’est peut-être pas le but, mais la Traversée reste un événement majeur. Pour notre clientèle de sept à 12 ans, franchir le lac représente une expérience imposante. Par contre, tous les ans, ils vivent aux rythmes de cet événement. Peut-être qu’ils oseront un jour.»

Lors du Nage-o-thon de directeur général de la Traversée, Jérémie Bonneau est venu nager avec les jeunes.

«C’est un fier ambassadeur de la discipline et un modèle pour les jeunes nageurs du GAMI.»

Bonne année

Cette année, le Nage-o-thon aura permis de récolter la somme de 4 250 $, alors que l’objectif était de 3 000 $.

Le club traverse actuellement de belles années, maintenant une moyenne de 60 membres.

«C’est dans nos meilleures années. Tous nos membres aspirent à se développer. Ils apprennent les différents styles de nage et participent à environ huit compétitions par année, pour devenir de meilleurs nageurs.»

Le GAMI met tout en place pour permettre à ses jeunes membres d’évoluer pour atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des