Front commun du taxi: injonction contre le gouvernement du Québec déposée jeudi

Par Elodie Vaillancourt

<![CDATA[

MONTRÉAL — Le Front commun du taxi procédera comme prévu, jeudi après-midi, au dépôt d’une procédure d’injonction contre le gouvernement du Québec, expliquant vouloir ainsi se porter à la défense des lois du Québec encadrant l’industrie du taxi.

Le dépôt aura lieu vers 14h00 au Palais de justice de Montréal.

L’avocat Marc-Antoine Cloutier, qui a été mandaté pour intenter ce recours, tiendra ensuite une rencontre de presse en compagnie du porte-parole du Syndicat des Métallos, Benoit Jugand, et du président du Comité provincial de concertation et de développement de l’industrie du taxi (CPCDIT), Georges Tannous.

Le Front commun du taxis conteste l’entente entre le gouvernement du Québec et la compagnie Uber annoncée la semaine dernière.

Benoît Jugand estime que cette entente doit être résiliée, la multinationale n’ayant pas respecté les paramètres dès les heures qui ont suivi son annonce, notamment en exigeant le double du tarif régulier au Centre Vidéotron à Québec.

La Presse canadienne

]]>

Partager cet article