Réduction de la vitesse à 40km/h à Saint-Félicien

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Réduction de la vitesse à 40km/h à Saint-Félicien

Afin d’accroitre la sécurité au centre-ville de Saint-Félicien, la vitesse sera réduite à 40 km/h sur une portion du boulevard Sacré-Coeur.

« Il s’agit de la première action concrète dans notre volonté de dynamiser notre centre-ville en le rendant plus attrayant et sécuritaire », lance le conseiller municipal dédié à ce dossier, Alexandre Paradis.

Les élus vont adopter une nouvelle réglementation en ce sens lors du prochain conseil municipal. La vitesse passera de 50 km/h à 40 km/h du boulevard Gagnon à l’intersection de la route 169.

Une nouvelle signalisation sera installée et de l’information sera transmise pour faire connaître cette nouvelle vitesse.

« Il y aura une petite période d’ajustement pour permettre aux gens de bien s’y conformer. »

D’autres interventions

D’autres interventions seront réalisées cet été dans le but d’accroitre la sécurité de la population et des visiteurs.

Les trois passages piétonniers seront légèrement surélevés pour faire comprendre aux automobilistes de bien respecter la réglementation sur cet aspect du Code de la sécurité routière.

« Des aménagements avec des bacs à fleurs vont être installés pour faire une forme d’entonnoir pour bien inciter les piétons à les utiliser et pour qu’ils soient visibles pour les automobilistes. »

De l’embellissement sera réalisé à divers endroits. En plus, la Ville va commencer à changer le mobilier urbain et remplacer les tables à pique-nique au parc Sacré-Cœur.

Par ailleurs, un parcours historique sera déployé grâce à la contribution de la Société d’histoire de Saint-Félicien. Une dizaine d’affiches relatant des moments importants de l’histoire seront placées à des endroits stratégiques.

Une somme de 50 000$ sera investie par la ville et 10 000$ par la Société de développement commercial (SDC).

Revitalisation commerciale

Par ailleurs, le conseil de ville a bonifié de 400 000 $ son programme de revitalisation commerciale afin de répondre à la demande. Le budget s’élève maintenant à 696 000 $.

« C’est un programme populaire et avec ce que l’on voit de ce qui est envisagé comme travaux au cours des prochains mois, le conseil a décidé de bonifier l’enveloppe », a expliqué le directeur général, Dany Coudé.

Le programme prévoit des aides financières de 15% du montant des travaux pour une somme maximale de 75 000 $ pour la construction ou la rénovation d’immeubles commerciaux.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des