Saint-Félicien inscrite au Concours Hockeyville Kraft

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Saint-Félicien inscrite au Concours Hockeyville Kraft

Si Saint-Félicien est parmi les candidatures retenues par Hockeyville Kraft, elle le doit à son nouveau citoyen Éric Saint-Hilaire. C’est lui qui a inscrit l’aréna Marianne-Saint-Gelais à ce concours qui se tient à la grandeur du Canada.

C’est une histoire extraordinaire qui mérite d’être racontée.

Éric Saint-Hilaire, c’est ce père de famille dont la fille Anika, a subi de graves blessures à la suite d’un accident de la route survenu en octobre dernier, à Chambord. Trois autres élèves de la Polyvalente des Quatre-Vents ont aussi été gravement blessés.

Pendant qu’il veillait Anika, à peine sortie d’un long coma, dans sa chambre à l’hôpital Sainte-Justine, Éric Saint-Hilaire cherchait une façon tangible de redonner à la communauté de Saint-Félicien et les environs pour tout le support qu’il a reçu et reçoit encore.

Que ce soit par des dons, des aides pour garder les quatre autres enfants de la famille, pour faire des commissions, la famille qui vit des moments difficiles accueille toute cette générosité comme un baume au cœur.

Redonner

« J’ai vu sur Facebook qu’on parlait de Hockeyville. Je connaissais un peu le concours, mais là, ça m’a totalement interpelé. Une nuit que je veillais Anika, sur son lit d’hôpital, j’ai décidé d’écrire à Hockeyville pour que Saint-Félicien soit candidate au concours ».

Sans savoir où cela mènera, Éric Saint-Hilaire souhaite que Saint-Félicien gagne le concours et que les 250 000 $ qui y sont rattachés puissent améliorer les infrastructures de son aréna.

« Ce serait un beau cadeau pour les citoyens. »

Hockeyville impressionné

Alors qu’il faut généralement attendre de deux à trois jours avant d’avoir un suivi de Hockeyville Kraft, le Félicinois recevait une réponse, favorable en plus, deux heures suivant l’envoi de sa lettre.

« Ils m’ont écrit et ont été touchés par ma lettre, une lettre qu’ils ont qualifiée de magnifique. On me confirmait par le fait même l’adhésion de Saint-Félicien au concours pour la première étape. Ç’a été très vite, je n’avais pas encore contacté la Ville ».

Ce qui a été fait les jours suivants. Saint-Félicien a bien accueilli sa démarche et tout de suite accepté d’embarquer dans l’aventure.

Toutefois, prévient Éric Saint-Hilaire, le vrai travail ne fait que commencer pour mousser la candidature de Saint-Félicien et la propulser jusqu’à l’étape finale. Un vote populaire sera ouvert du 9 au 14 février.

Une belle visibilité pour Saint-Félicien

La Ville de Saint-Félicien va de l’avant et embarque avec enthousiasme dans l’aventure Hockeyville. Les premières basses pour la formation d’un comité sont jetées.

C’est le conseiller municipal Alexandre Paradis qui se fait le porte-parole  des élus municipaux dans ce dossier.

« Je lève mon chapeau au citoyen Éric Saint-Hilaire qui est l’initiateur de la démarche. Nous allons l’épauler et travailler tous ensemble pour présenter une candidature solide et attrayante ».

Celui-ci rappelle qu’il faut déjà préparer un dossier étoffé avec vidéo pour faire connaître les motivations de la Ville dans ce projet et faire découvrir tous les attraits de Saint-Félicien. La Village boréale sur la rivière Ashuapmushuan, en plein centre-ville de Saint-Félicien, est un de ces attraits, mais il y en a beaucoup d’autres.

« Nous allons avoir des professionnels qui vont monter une vidéo de présentation. Nous allons solliciter nos organismes, nos bénévoles, les écoles, notre aréna, la population. Le comité aura à préparer un plan de match », dit encore Alexandre Paradis.

Le concours Hockeyville se joue avec des pointages à partir de divers critères. Saint-Félicien va tout donner pour aller chercher le maximum de points en espérant se rendre le plus loin possible et jusqu’à remporter le concours.

Besoin de toute la région

Pour cela, estime le conseiller municipal, il faudra l’apport non seulement du Tout-Saint-Félicien, mais aussi des municipalités environnantes et même de la région au complet.

La période de votation, qui devrait s’échelonner du 9 au 14 février, sera cruciale.

« Nous mettrons sur notre page Facebook en construction, le lien de Hockeyville pour le vote. On veut que ce soit le plus simple possible pour les gens de voter. Ce sera déterminant ».

Saint-Félicien veut aussi entrer en contact avec la Ville de Roberval qui, en 2008, a gagné le concours Hockeyville, afin de bénéficier de son expertise.

Rappelons que la ville gagnante, à travers tout le Canada, remporte un montant de 250 000 $ pour bonifier les infrastructures de son aréna. À cela s’ajoute, une partie de hockey hors-concours, entre deux équipes de hockey de la LNH.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des