Travaux retardés d’un an à la marina du Bôme de Saint-Méthode

Photo de Louis Potvin
Par Louis Potvin
Travaux retardés d’un an à la marina du Bôme de Saint-Méthode

Le projet de réfection de la marina du Bôme de Saint-Méthode est reporté d’un an puisque la Ville de Saint-Félicien n’a pas reçu d’aide financière des deux paliers de gouvernement.

Cette marina très fréquentée se trouve dans un mauvais état et a besoin de travaux importants afin de la rendre conforme aux besoins des usagers.

« C’est toujours notre volonté de faire les travaux, mais nous sommes en attente de l’obtention de notre certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement. Ç’a été plus long que prévu. Dès qu’il y a des travaux qui sont faits en bordure d’un cours d’eau, c’est toujours un peu plus compliqué », a expliqué le maire Luc Gibbons.

Des interventions doivent être faites, car l’empierrement est instable et fait bouger les structures de bois qui sont tordues et brisées. Ce qui rend hasardeux l’accès aux bateaux.

De plus, de l’érosion sous la rampe de mise à l’eau la fragilise et la navigation est compliquée par la présence de hauts fonds dans le bassin.

« On n’a pas le choix d’attendre un an, on a bon espoir de recevoir une subvention et de faire les travaux le printemps prochain. »

Projet de 1 M$

Les travaux à faire sont évalués à tout près de 1 M$ et consiste à réaménager le bassin de la marina afin d’aménager 28 quais, d’ajouter de l’éclairage et installer des pontons conformes, d’enlever les murets de soutènement et les remplacer par de l’empierrement et de draguer sur une surface de 1 110 mètres carrés dans le bassin.

Aussi, on prévoit installer un brise-lame de 56 mètres, stabiliser la rampe de mise à l’eau, aménager un point de vidange pour les bateaux et agrandir le bâtiment pour y ajouter des installations sanitaires et une terrasse.

L’accès à la rivière Ticouapé aurait aussi besoin d’investissement. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Rampe à Saint-Méthode

Les installations pour l’accès à la rivière Ticouapé à Saint-Méthode devraient aussi obtenir une cure de rajeunissement. La rampe de mise à l’eau et le secteur auraient besoin d’amour.

« C’est dans nos plans, mais là également il faut soumettre un plan au ministère et obtenir les autorisations. Nous voulons dans un premier temps régler celle du Bôme, mais s’il y a des travaux urgents à faire, on va voir ce que nous pouvons faire. »

Une visite sur les lieux permet de constater que l’entretien est négligé et les bâtiments pas utilisables. De plus, la rampe de mise à l’eau est utilisée par quelques pêcheurs et plaisanciers.

 

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des