Pascan Aviation atterrit à Roberval et Alma

Pascan Aviation atterrit à Roberval et Alma

Un nouveau partenariat d’affaires liant Ville d’Alma, Ville de Roberval et Pascan Aviation, avec la complicité du gouvernement du Québec, permettra de restaurer dès mardi prochain, le 7 septembre, une liaison aérienne entre Roberval, Alma et Montréal, via l’Aéroport de St-Hubert. Pour la mise en place de ce nouveau service, on limitera le transport à un vol par jour, le mardi, mercredi et jeudi, en souhaitant que dans quelques mois, on sera en mesure d’offrir le service cinq jours en semaine et éventuellement, un second vol en journée.

Tel est le fruit d’un long travail de discussions amorcé après que ce service ait été interrompu en octobre 2009, avec l’abandon par Starlink Aviation de sa liaison Alma-Montréal et l’arrêt, quelques semaines plus tôt pour des raisons économiques, du vol d’Air Creebec entre Roberval et Montréal. Deux aéroports respectant les normes de Transport Canada et à la fine pointe du modernisme se retrouvaient ainsi sans transporteur.

 

C’est de cette situation qu’est née la collaboration entre les villes d’Alma et Roberval et les deux directions locales des aéroports pour trouver une solution d’affaires permettant de rétablir rapidement et efficacement la liaison aérienne existant depuis plus de 30 ans dans les deux municipalités du Lac Saint-Jean. Tant les Centres locaux aux entreprises, les Chambres de commerce et les conseils municipaux concernés ont travaillé d’arrache-pied pour élaborer cette solution.

 

En janvier dernier notamment, une étude de marché a été réalisée sur le territoire du Lac-Saint-Jean afin de connaître quel était le potentiel de clients pour la ligne aérienne. Sur 221 entreprises sondées, 124 se sont dites intéressées par le service. L’étude a également dévoilé que plus de 900 personnes sont susceptibles d’utiliser le service sur une base régulière et qu’il y avait un potentiel de plus de 10 000 sièges par année.

 

Cette étude ne tient pas compte des grandes entreprises comme Rio Tinto Alcan, AbitibiBowater ou Hydro-Québec.

 

En conférence de presse à l’aéroport d’Alma, les deux maires d’Alma et Roberval, Marc Asselin et Michel Larouche, ont tenu à souligner l’importance de la collaboration qui a été établie entre les aéroports afin que le Lac-Saint-Jean dispose à nouveau d’un outil primordial à son développement.

 

Expliquant les raisons du retour de Pascan Aviation dans la région — ce transporteur avait été présent en 2002 et 2003 à Alma — Serge Charron, président-directeur général de l’entreprise n’a pas caché que c’est pour des raisons économiques ailleurs au Québec qu’il avait été contraint d’abandonner Alma. « Si à l’époque, il y avait eu cette collaboration entre les deux villes, on ne serait pas partis », a-t-il avoué

 

La compagnie possède une flotte de 15 appareils et en possèdera 20 d’ici la fin de l’année. Pour le nouveau service, elle utilisera des appareils King Air 100 ou B100 d’une capacité respective de 9 ou 18 places.

 

Les billets seront offerts au tarif maximal de 299 $ pour un aller simple et 598 $ pour un aller-retour. Selon l’échéance de la réservation, les clients pourront bénéficier de trois barèmes de prix différents. Tout d’abord pour 14 jours et plus (199 $ plus taxes), entre 14 et 7 jours (249 $ plus taxes) ainsi que moins de 7 jours 299 $ plus taxes).

 

Comme l’explique Serge Charron, la principale mission de Pascan Aviation est d’offrir aux régions ressources une liaison aérienne avec les grands centres ainsi que de relier ces régions entre elles. La base de la compagnie est située à l’Aéroport de St-Hubert qui se situe à seulement 15 à 20 minutes du centre-ville de Montréal, en dehors des heures de pointe.

 

Le mardi, mercredi et jeudi, le départ d’Alma se fera à 7 h avec arrivée à Montréal à 8 h. En fin de journée, l’avion décollera à 18 h de l’aéroport de St-Hubert pour un atterrissage à Alma à 19 h.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des