Projet de réfection de 1 M$ à la marina du Bôme de Saint-Méthode

Projet de réfection de 1 M$ à la marina du Bôme de Saint-Méthode

La ville a déposé un projet de rénovation majeure de 1 M$ au gouvernement du Québec.

La marina, du secteur du Bôme, de Saint-Méthode de Saint-Félicien, est dans un piteux état. La ville a déposé un projet de rénovation majeure de 1 M$ au gouvernement du Québec.

Les gens ne le savent peut-être pas, mais c’est une marina qui est très achalandée. Elle a été construite au début des années 80, et là ça prend des travaux majeurs pour la rendre sécuritaire et qu’elle réponde aux normes», a déclaré le maire de Saint-Félicien, Luc Gibbons.

Sur place, on constate rapidement que les installations ont besoin « d’amour ». Il y a une érosion importante à plusieurs endroits. Le maire pointe une détérioration avancée des murets de soutènement en bois.

Les autorités ont constaté une érosion sous la rampe de mise à l’eau et la présence de hauts fonds dans le bassin, compliquant la navigation.

La marina se retrouve en piteux état.

De plus, l’empierrement instable a fait bouger les structures de bois qui se retrouvent écréanchées et défoncés à plusieurs endroits. Ce qui rend hasardeux l’accès aux bateaux

«Nous sommes des bénévoles ici qui nous occupons de la marina. On répare chaque année un peu, mais là on ne peut plus rien faire. C’est trop magané. Ça commence à être dangereux pour les plaisanciers, il faut investir», réclame le président de la ligue des propriétaires du Bôme et Carrière, Louis Guimont.

Très achalandée

La marina du Bôme est très occupée le printemps et l’été. Les emplacements pour les embarcations sont toutes réservés et la demande est très forte pour des espaces supplémentaires.

De nombreux pêcheurs et plaisanciers utilisent la rampe pour avoir un accès rapide à la rivière Mistassini, ou au lac Saint-Jean.

«La semaine il y a en moyenne 20 véhicules, avec remorque, à la marina. Le week-end on peut atteindre 60. Ça se stationne dans les rues. Nous avons des gens de partout qui viennent, plusieurs de Dolbeau et même des touristes.

Luc Gibbons et Louis Guimont caressent un projet de réfection de la marina de 1 M$.

Subvention nécessaire

Face à l’achalandage et la désuétude des installations, la ville a investi près de 100 000 $ pour la réalisation d’une étude et l’élaboration des plans. Le maire Gibbons espère que les gouvernements se monteront sensible.

«C’est un petit coin de paradis et nous tenons à la préserver et l’améliorer afin d’accueillir encore plus de gens. Par contre, le projet va se réaliser à condition que nous ayons des subventions».

Les travaux planifiés

  • Réaménager le bassin de la marina, afin d’aménager 28 quais, au lieu de 21.
  • Ajouter de l’éclairage et installer des pontons conformes
  • Enlever les murets de soutènement et les remplacer par de l’empierrement
  • Draguer sur une surface de 1 110 mètres carrés, dans le bassin
  • Installer un brise-lame de 56 mètres
  • Stabiliser la rampe de mise à l’eau
  • Aménager un point de vidange pour les bateaux
  • Agrandir le bâtiment, en ajoutant des installations sanitaires et une terrasse
  • Installer un phare

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des