Comment bien choisir son abri auto?

Comment bien choisir son abri auto?

Votre voiture dort dans l’allée et vous avez choisi de vous équiper d’un abri auto pour passer l’hiver. Bonne décision! Avant d’aller plus loin, nous vous proposons de vérifier plusieurs critères avant de vous lancer dans un achat.

Les règlements municipaux

Avant d’acheter votre abri auto, vérifier la législation de votre commune. Celle-ci peut varier d’un lieu à un autre. Certains modèles d’abris sont même interdits! Des calendriers d’installation et de désinstallation sont aussi instaurés, tout comme les distances vis-à-vis des trottoirs. Prenez donc le temps de vérifier les dimensions possibles pour votre installation.

Du matériel solide

La rudesse de l’hiver peut vous apporter son lot de problèmes. Une fixation détachée, une voile déchirée et les conséquences peuvent être fâcheuses. Suite à des accidents, parfois mortels, le Bureau de normalisation du Québec a établi une norme en 2015 sur la conception et fabrication des abris auto concernant l’assemblage, l’installation et l’utilisation. Le tout devra supporter une charge de 40 livres par pieds carrés.

Les structures métalliques sont davantage sécuritaires, d’autant plus qu’une forme arrondie évitera l’accumulation de neige et vous facilitera nettement le travail lors du déneigement. Afin d’éviter les accidents, il faut bien évidemment attacher solidement cette structure au sol afin de résister aux vents violents. Il existe plusieurs ancrages temporaires ou permanents disponibles en magasins. Vous pouvez augmenter la stabilité de votre installation grâce à des sacs de sable ou des « bandes antivent». De même, certains modèles proposent des barres de fixation supplémentaires. Un argument intéressant si votre foyer demeure dans une zone « venteuse ».

De son côté, la toile devra être manipulée avec le plus grand soin pour allonger sa durée de vie. Prévoyez un endroit assez spacieux (2 mètres sur 1 mètre) et sec pour pouvoir la stocker. Pensez bien à la nettoyer avec un savon doux, la rincer et la sécher avant de la ranger. Certains détaillants peuvent vous proposer un entrepôt. Afin d’éviter qu’elle se déchire lors de vents violents, il est utile de renforcer les attaches la reliant à la structure. Veuillez suffisamment tendre la toile afin d’éviter que des résidus d’eau restent sur celle-ci sans trop forcer au risque de la déchirer. Au moment de votre achat, renseignez-vous sur les garanties offertes. Certaines peuvent couvrir les défauts de fabrication. Sinon, les tarifs de réparation sont dispendieux.

Si l’achat d’unabri autoest difficile à supporter financièrement ou en terme de rangement, il reste la possibilité de louer le matériel pour l’hiver. Des forfaits sont disponibles sur plusieurs années, ce qui vous permettra de profiter d’un entreposage et un traitement du matériel compris dans le service.

Enfin l’assurance. Normalement, votre assurance habitation couvre votre abri auto, mais il est nécessaire de bien vérifier auprès de votre compagnie. Cela pourrait éviter de vous jouer de vilains tours si votre structure s’envole et cause des dommages à votre véhicule ou au voisinage. Pour conclure, il est toujours préférable de louer un abri auto une saison afin d’essayer le matériel avant de vous lancer dans un achat.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des