Étapes pour la pose de pierres décoratives

Étapes pour la pose de pierres décoratives

Pour mettre une pièce en valeur, la pierre décorative est un élément de maçonnerie qui atteindra assurément l’objectif. Alliant raffinement et élégance, elle transforme une demeure en apportant chaleur et audace.

Avant de procéder à l’installation, il faut choisir quel type de pierre décorative donnera le style souhaité et quelle surface est à couvrir. Plusieurs modèles sont disponibles sur le marché, déclinés en de nombreuses couleurs. Plus légères, les pierres décoratives offrent un bon rapport qualité-prix, ainsi qu’une définition esthétique presque irréprochable. Moins épaisses et moins dispendieuses que les pierres traditionnelles, elles ne nécessitent pas d’importants travaux de maçonnerie, mais séduisent les visiteurs et les acheteurs potentiels.

Étape 1 : la préparation

S’installant sur pratiquement toutes les surfaces, il faut toutefois bien préparer l’espace qui recevra les pierres décoratives, en retirant les prises de courant et les interrupteurs, puis en nettoyant le mur visé.

Par la suite, il suffit de déterminer le point le plus haut du plancher et tracer une ligne à partir de ce point. C’est à cet endroit que sera placée la première rangée de pierres. En divisant le mur en sections et en traçant les lignes du revêtement, l’étape de la préparation sera accomplie.

Pour faciliter le casse-tête de la pose des pierres, il peut être intéressant d’ouvrir quelques boîtes et de répartir son contenu afin d’analyser les déclinaisons de couleur et de grandeur présentes. Le résultat final sera encore plus beau si la pose a été planifiée.

Il faut aussi s’assurer de respecter le Code national du bâtiment en tout temps si un mur est érigé pour accueillir les pierres décoratives.

Étape 2 : la pose

Après avoir enfilé des gants de latex, le mélange de colle et de ciment ou de mortier polymère doit être fait selon les instructions du fabricant. Il est ensuite appliqué, à la truelle dentelée comme lors de la pose de céramique par exemple, sur le mur, une petite surface à la fois, soit environ 12 pouces. Certains fabricants conseillent d’apposer aussi une couche de colle-ciment sur le dos de la pierre avant de l’appliquer au mur, qui lui aussi est enduit du mélange. Un peu de mortier devrait apparaître aux extrémités de la pierre à cette étape.

Il ne reste plus qu’à assembler le casse-tête de pierres décoratives, en commençant du bas vers le haut et à partir des coins. S’il n’y a pas de coins, il faut débuter au centre. Certaines pierres devront être coupées pour s’imbriquer parfaitement avec les autres.

Un repos de 12 à 24 heures est nécessaire pour terminer cette étape.

Étape 3 : le tirage de joints

Cette dernière étape est optionnelle, car la pierre décorative peut être installée avec ou sans joints de mortier. Si l’application est nécessaire, il faut appliquer le mortier de la couleur souhaitée avec une pression constante, selon l’aspect désiré. L’important est de ne pas mettre de mortier sur la pierre afin de ne pas la tacher. Une éponge imbibée d’eau permettra de nettoyer le tout doucement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des