Insonorisation industrielle : les normes en vigueur

Insonorisation industrielle : les normes en vigueur

Comme dans bien d’autres domaines, il existe des normes provinciales pour limiter le bruit provenant des industries. Plusieurs municipalités ont également des règlements en ce sens. Afin de respecter ces normes en vigueur au Québec, les industries doivent donc s’assurer de faire insonoriser adéquatement leurs bâtiments. Voici ce que vous devez savoir sur l’insonorisation industrielle et les normes en vigueur.

Les normes en vigueur concernant le nombre de décibels permis

Des normes du ministère de l’Environnement du Québec sont en place afin de limiter le bruit, selon des catégories de zonage. En zones non-sensibles, dont le zonage industriel, le nombre de décibels ne doit pas dépasser 70db, de jour comme de nuit.

Comment réaliser l’insonorisation industrielle ?

Divers techniques et matériaux peuvent être utilisés pour insonoriser adéquatement les industries. Que ce soit pour limiter l’exposition au bruit des employés dans les bureaux, ou pour insonoriser les zones où des équipements bruyants ou de la machinerie sont utilisés, il existe différents moyens pour diminuer le nombre de décibels émis.

L’insonorisation du bruit industriel contribuera à réduire l’exposition professionnelle à des niveaux sonores élevés pour créer un environnement de travail productif et sécuritaire. Le bruit est une préoccupation majeure dans les usines et les installations industrielles, car cela peut créer des dangers sur le lieu de travail et affecter la santé des personnes qui y travaillent.

Des enceintes acoustiques hautement efficaces et faites sur mesure peuvent à la fois absorber et bloquer le son. Elles peuvent contenir à peu près tout ce qui fait du bruit et sont disponibles pour des applications intérieures, extérieures ou à haute température.

Pour insonoriser les tuyaux et les conduits bruyants, on peut utiliser des produits conçus à cet effet. Ce type d’enveloppe fournit une couche absorbante matelassée pour diminuer le bruit provenant des tuyaux ou des conduits.

L‘insonorisation des bruits industriels nécessite souvent de réduire les niveaux sonores dans les espaces ouverts. Les usines doivent gérer la pression acoustique globale dans une pièce. Toutes les machines ne peuvent pas être complètement enfermées. Les déflecteurs suspendus peuvent être très efficaces dans les applications industrielles de grandes pièces. Suspendus au plafond, ces matériaux insonorisants sont très efficaces pour réduire le son. Leur fonction principale est de réduire la réverbération et l’écho dans un espace. Cela empêche le son de remonter du plafond dans la pièce. La réduction du temps de réverbération peut contribuer de manière significative à réduire les niveaux de bruit et la pression acoustique dans un espace.

De même, les panneaux muraux acoustiques sont un autre type de produit qui réduit les réflexions sonores et empêche le son de s’amplifier dans une pièce. Les panneaux muraux en métal offrent une résistance aux abus dans des conditions industrielles difficiles. Une mousse acoustique épaisse, collée aux murs autour de la machinerie, peut également contribuer à réduire les niveaux de bruit.

Enfin, pour réduire le bruit et les vibrations véhiculés par la structure, on peut utiliser des supports d’isolation et des supports de coupelle. Ces supports sont efficaces, faciles à fixer et constituent une solution simple à installer sous les pieds des machines vibrantes. Les machines sans points de montage spécifiques peuvent bénéficier de l’utilisation de tampons anti-vibrations. Si le métal de la machine résonne, une feuille ou un composé amortisseur peut être appliqué sur le boîtier.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires