Le Cégep de St-Félicien c’est … Des projets en développement durable comme Verti’Culture

Chronique
Le Cégep de St-Félicien c’est … Des projets en développement durable comme Verti’Culture
Verti’Culture. (Photo : Courtoisie.)

Depuis maintenant cinq ans, le Gala en développement durable et entrepreneuriat organisé par le programme de Techniques du milieu naturel du cégep de St-Félicien offre à ses étudiants finissants une opportunité unique de faire rayonner leur projet élaboré dans le cadre du cours Développement durable. Découvrez les grands gagnants de ce gala : cette semaine, le prix Entrepreneuriat va à l’équipe Verti’Culture.

Par Antoine Lambrou, étudiant, Vincent St-Pierre, étudiant et Daniel Joncas, étudiant

Le jardinage traditionnel se fait à l’horizontale, sur le sol. Or, de moins en moins de gens ont accès à une surface de terrain suffisante pour y aménager un potager. C’est souvent le cas des étudiants et des résidents en milieu urbain, qui n’ont généralement accès qu’à des balcons. Notre projet de verticulture offre des solutions en incitant à la pratique de la culture verticale et en la promouvant au sein de la communauté de Saint-Félicien. Ce projet offre la possibilité de cultiver notamment des végétaux tels que des légumes ou des fines herbes tout en maximisant l’espace disponible, par l’application du principe de superposition.

Nous avons donc procédé à la fabrication de 12 structures faites à partir de palettes de bois recyclées que des entreprises de Saint-Félicien voulaient jeter.

Avec l’arrivée de la COVID-19 et des mesures de confinement, le jardinage est devenu une activité de prédilection pour les Québécois. Les gens ont davantage de temps libre et expriment un intérêt grandissant pour le « Do it yourself ». Le marché du matériel de jardinage a littéralement explosé et des pénuries affectent les commerces. C’est pourquoi, en ce moment, le développement d’une entreprise dans ce domaine s’avère intéressant. La demande est présente et l’offre pour la culture verticale est inexistante. La culture verticale améliore grandement l’autonomie et la résilience des collectivités, et elle optimise l’utilisation du sol.  Elle s’agence également bien avec le développement durable.

Si notre projet est repris par d’autres étudiants du programme en Techniques du milieu naturel, il pourrait éventuellement s’orienter vers des domaines différents. Entre autres vers le social, en procédant à la fabrication de structures à installer dans les parcs de la ville, à l’usage des citoyens. Il pourrait en plus revêtir un volet environnemental, en recueillant tous les matériaux dans des endroits comme un écocentre; et, par ailleurs, d’autres sortes de structures de verticulture pourraient être imaginées.

Consultez notre page Facebook  Verti’Culture pour voir nos produits.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires