Le Cégep de St-Félicien, c’est … Les grandes questions de notre temps

Par Rédaction
Le Cégep de St-Félicien, c’est … Les grandes questions de notre temps
Voyage des étudiants en Sciences humaines – Le monde et ses défis. Islande, mai 2018. (Photo : Courtoisie - Gino Bergeron)

Stress, démocratie, guerres, immigration, énergie, justice, jugement, vulnérabilité, processus cognitifs, criminalité, économie, épigénétique, religions, individualisme, éducation, inégalités, intelligence, famille, culture et… confinement

Lorsque vous vous demandez comment aller mieux, comment mieux dormir, comment être meilleur pour apprendre, quels sont les traits de notre civilisation ou de notre époque, pourquoi vous avez peur ou, plus globalement, comment être un humain aujourd’hui, vous adoptez le regard des sciences humaines.

Les questions en lien avec le bonheur, l’avenir de la famille, la gestion d’une équipe de travail, la tentative de mieux comprendre d’où l’on vient ou la manière d’être un bon citoyen témoignent également de l’importance de l’éventail des préoccupations que nous avons en sciences humaines.

Les sciences humaines constituent un monde de passion, de défis, d’engagement, d’entraide et de collaboration.  Notre objet d’étude, l’humain, est complexe.  La diversité des disciplines est grande dans notre département.  En effet, la sociologie, l’histoire, la politique, la psychologie, l’économie ainsi que la géographie sont au cœur du cursus de notre programme préuniversitaire : Sciences humaines – Le monde et ses défis.

Les sciences humaines, ce sont des sciences.  La formation dispensée permet de s’initier aux diverses méthodes et techniques de recherche qui leur sont propres.  Elles ouvrent sur différentes voies de sortie universitaires : enseignement, droit, psychologie, travail social, communication, histoire, politique, etc. Elles présentent également d’autres opportunités insoupçonnées, comme le journalisme, les arts ou une carrière de chercheur universitaire.  Ces cheminements diversifiés démontrent non seulement l’étendue des possibilités qu’offrent les sciences humaines, mais aussi la place qu’occuperont nos étudiants dans la société de demain.  Ils se préparent, en quelque sorte, à en être les bâtisseurs.

Année après année, nous pouvons apprécier la chance que nous avons de côtoyer des étudiants qui se démarquent par leur ouverture d’esprit, leur créativité, leur souplesse face aux idées sociales innovatrices, leur désir d’aider et leur bienveillance à l’endroit de leurs semblables, leur humanité quoi!  Leur engagement nous encourage à prendre part avec eux aux projets qui leur tiennent à cœur, comme le voyage culturel à l’étranger, qui laisse un souvenir pour la vie, et le concours de recherche en histoire, où notre Collège se démarque avec brio chaque année.

PAR ANNE VERREAULT, COORDONNATRICE DÉPARTEMENT DES SCIENCES HUMAINES

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires