Qu’est-ce que la médiation familiale ?

Qu’est-ce que la médiation familiale ?

Lorsque des conjoints, avec ou sans enfants à charge, décident de divorcer, ils doivent obligatoirement s’inscrire à des séances de médiation familiale. Ces rencontres, au nombre de 5, permettent entre autres d’arriver à une entente juste et équitable pour tous ceux impliqués, hors des tribunaux. Ces 5 séances d’une heure sont entièrement subventionnées par le gouvernement provincial, et sont souvent suffisantes pour arriver à une entente.

Si vous et votre conjoint en êtes arrivés à la constatation que la réconciliation est impossible, et que vous désirez divorcer, voici ce que vous devez savoir sur la médiation familiale.

À quoi sert la médiation familiale ?

La médiation familiale n’a pas pour but de réconcilier les conjoints, mais plutôt de faciliter la communication sur les questions en litige, et d’explorer les solutions possibles pour arriver à une entente qui sera équitable pour tous ceux concernés. Seront abordés les points touchant la garde des enfants, le partage du patrimoine familial, la pension alimentaire, etc.

En aucun moment le médiateur ne prendra de décisions ou tentera de d’obliger un des conjoints à accepter un règlement. Son rôle principal sera donc d’informer, de guider et d’accompagner les conjoints dans la prise de décision, en s’assurant que les droits et besoins de chaque membre de la famille soient respectés, particulièrement ceux des enfants du couple.

Qui peut bénéficier de la médiation familiale ?

S’il est vrai que la médiation familiale sera bénéfique aussi aux couples sans enfants ou avec des enfants maintenant adultes, ce sont particulièrement les couples avec enfants à charge qui profiteront le plus de celle-ci. En effet, il sera possible d’aborder les questions sur la garde des enfants, les droits d’accès des parents, la pension alimentaire, sans oublier le partage des frais des soins aux enfants.

Quels sont les avantages de médiation familiale ?

En plus de faciliter la communication entre les conjoints, la médiation familiale offre plusieurs autres avantages. Elle permet de négocier avec l’assistance d’un médiateur, de réduire les conflits et l’hostilité, d’en arriver à une entente juste et équitable, et de s’assurer que les droits et les besoins des enfants à charge seront respectés. De plus, on constate que les règlements par médiation fonctionnent mieux suite à cet effort coopératif.

Qui peut agir en tant que médiateur familial ?

Pour être médiateur familial, celui-ci doit exercer un métier reconnu et est obligatoirement accrédité par un ordre professionnel. Parmi les professionnels pouvant être accrédités en tant que médiateur familial, nous retrouvons les avocats, les notaires, les psychologues ainsi que les travailleurs sociaux.

Quels sont les frais reliés à la médiation familiale ?

Le gouvernement du Québec subventionne entièrement cinq (5) séances d’une heure avec un médiateur familial, et bien souvent, ces cinq (5) heures sont suffisantes pour arriver à un règlement. De plus, 2h30 de médiation sont aussi offertes aux conjoints séparés ou divorcés avec enfants à charge afin de réviser leur entente ou le jugement de divorce ou de séparation de corps.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires