Saint-André connait ses priorités

Saint-André connait ses priorités

Le plan d’action a été présenté à plus de 40 personnes. (Photo Trium Médias – Hélène Gagnon)

C’est plus d’une quarantaine de citoyens de Saint-André, qui se sont réunis pour prendre connaissance du plan d’action de la municipalité.

L’élaboration de ce plan a débuté en 2015. À ce moment, les citoyens avaient été convoqués à des rencontres pour partager leur vision.

Pour le maire de Saint-André, Gérald Duchesne, la vision des citoyens est réaliste.

«Les gens ont de bonnes idées. Au municipal, nous sommes souvent dépendants des programmes gouvernementaux. On doit attendre qu’un programme du gouvernement cadre avec une idée, pour aller de l’avant. Autrement, nous ne pourrions y arriver seuls.»

Un point d’intérêt

Au terme de cette rencontre, il est clair pour les citoyens que le développement de Saint-André passe par la rivière Métabetchouan.

L’urgence de développer des terrains, en bordure de la Métabetchouan, pour la construction domiciliaire, a été soulevée par les citoyens présents. La CPTAQ refuse le développement dans cette zone.

Gérald Duchesne souligne que le plan d’action sera un outil précieux pour le conseil municipal. (Photo Trium Médias – Hélène Gagnon)

Tourisme

«Saint-André peut miser sur le récréotourisme pour son développement. Plusieurs cyclistes empruntent la boucle, en raison des nombreux défis qui leur y sont proposés. Plusieurs visiteurs font le voyage pour voir la chute», souligne Steeve Larouche de la SADC.

La mise en place d’une offre touristique est valorisée dans le plan d’action. L’aménagement du secteur de la chute et du camping figure toujours aux priorités.

Les citoyens ont mentionné l’importance de développer l’hébergement pour permettre aux visiteurs de séjourner dans la localité. La vente du presbytère et sa conversion, sont des actions en cours.

Conserver ses acquis

Avec ses sentiers de motoneige et de quad, mais également le développement de sentiers, Saint-André doit veiller au maintien de ses acquis.

Le Relais, qui regroupe les services de dépanneur, de restaurant et de poste d’essence, est primordial pour la communauté.

La présentation du plan d’action était l’occasion, pour le nouveau conseil, de connaître les priorités des citoyens.

«Plusieurs projets ont avancé depuis les consultations de 2016. La population a de nouvelles demandes, toujours dans l’optique de développer notre municipalité et d’y favoriser la qualité de vie», conclut le maire.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des