Saint-Félicien se départit de son camping

Saint-Félicien se départit de son camping

Yves Pelchat fait l'acquisition du camping de Saint-Félicien. Il pose ici en compagnie du maire suppléant

Le conseil municipal de Saint-Félicien officialise la vente de son camping à l’entreprise Gestion Yves Pelchat inc. de Saint-Félicien. Le promoteur surpasse les deux autres soumissions grâce à son offre d’achat de 700 000$ et avec son plan d’investissements qui s’élève à 874 000$.

L’homme d’affaires de 32 ans gère aussi Pelchat Auto Caravane. Il livre un véritable plaidoyer en faveur de l’industrie touristique régionale. Il considère que l’industrie est sous-développée au Saguenay-Lac-Saint-Jean et qu’il est possible d’en faire beaucoup plus pour attirer la clientèle.

Selon le contrat de vente intervenu avec la ville de Saint-Félicien, Yves Pelchat s’engage à compléter son plan d’investissements au cours des cinq prochaines années. Le promoteur estime que la majorité des travaux seront réalisés d’ici trois ans.

Le plan d’investissements comprend plusieurs volets. Dans un premier temps, le camping s’enrichira de jeux gonflables et de nouveaux terrains. En effet, la demande est très forte de la part des villégiateurs. M. Pelchat mentionne que 237 campeurs figurent déjà sur la liste d’attente pour obtenir une place saisonnière. Actuellement, la capacité d’accueil est de 330 terrains. À terme, 540 terrains seront disponibles pour les campeurs. Des chalets rustiques seront construits pour satisfaire tous les types de clientèle.

M. Pelchat a également fait l’acquisition de 93 acres de terrain de l’autre coté de la route 167. Il a comme projet de développer une bleuetière touristique. Il y aura également des places de camping rapide pour les visiteurs de passage. Des glissades d’eau s’ajouteront à l’offre dès 2008.

Le pavillon principal sera reconstruit à la fin de l’année 2008 et sera accessible dès 2009. La nouvelle construction de trois étages aura l’aspect d’un château médiéval. Il comportera plusieurs services tels café Internet, centre d’entraînement, bar.

Yves Pelchat mise largement sur la proximité du Jardin zoologique de Saint-Félicien. «C’est le seul aspect qui me démarque des autres terrains de camping du Québec. La collaboration avec le zoo sera très importante. Je pourrai faire grandir ma clientèle et mon camping«, explique le promoteur.

Les villégiateurs saisonniers et certains citoyens avaient émis des craintes face à la vente du camping municipal. Yves Pelchat tient à les rassurer ainsi que les employés. Une rencontre aura lieu au cours des prochaines semaines pour leur présenter le projet.

Le maire de Saint-Félicien, Gilles Potvin, est surpris de la qualité du projet d’Yves Pelchat : «Ce jeune entrepreneur dynamique est prêt à relever ce défi. Cela envoie un message positif aux jeunes. Il y a encore un avenir dans le secteur touristique. Nous sommes emballés par la vision proposée dans son plan de développement. Il y aura un véritable carrefour touristique dans le secteur du camping et du Jardin zoologique. Nous avions mis la barre haute et le projet dépasse nos attentes.»

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des