Un second souffle pour le Club Plein-Air de Roberval

Un second souffle pour le Club Plein-Air de Roberval

Lise Gagnon et Michèle Castonguay sont satisfaites de poursuivre le partenariat.

Crédit photo : Photo Trium Médias – Hélène Gagnon

Avec le tapis de neige blanche, qui a pris place, les amateurs de sport d’hiver ont qu’une envie soit chausser les skis et les raquettes, afin de se rougir les joues sur les pistes.

Le Club Plein-Air et le Village historique de Roberval ont renouvelé leur entente sans modification, cette année. Après une première année pilote, l’équipe est maintenant prête à passer en mode consolidation.

«L’an dernier, on avait le nouveau chalet, l’autorisation d’accéder au site du Village historique de Val-Jalbert et une nouvelle surfaceuse pour l’entretien de nos pistes.»

«Nous avions beaucoup de nouveautés, mais tout a très bien fonctionné. Cette année, nous voulons consolider le tout, pour assurer notre pérennité», souligne la présidente du Club, Lise Gagnon.

Les deux parties ont décidé que l’entente sera renouvelée annuellement, et ce, tant et aussi longtemps que l’une des parties ne verra pas la nécessite d’y apporter des modifications.

Respect

Cette année, le Club portera une attention particulière à la signalisation, en vue de l’améliorer.

«Sur le site du Village, les gens sont un peu téméraires. Ils s’aventurent dans des zones à risque, alors qu’il est essentiel qu’ils demeurent dans les pistes.»

«Ils ont demandé un accès au site, alors il est important qu’ils respectent les règlements et qu’ils s’inscrivent dans le registre pour leur sécurité», explique la directrice générale du Village historique de Val-Jalbert, Michèle Castonguay.

Programmation

Les sportifs peuvent d’ores et déjà sillonner le réseau de plus de 20 kilomètres de piste de ski de fond et tout autant de raquette, en plus du circuit de marche de 4 km dans le Village historique.

À cela s’ajoutent des activités spéciales durant la saison, mais aussi des heures d’ouverture prolongées les mercredis.

«La dernière saison nous a donné un second souffle. La relève est présente au sein de notre conseil d’administration. Par conséquent, nous sommes confiants que les années difficiles sont derrière nous», conclut Mme Gagnon.

Le sentier de raquette longe la rivière Ouiatchouan.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des