Ce sera à vous de dynamiser VOTRE Roberval!

Ce sera à vous de dynamiser VOTRE Roberval!

Les élus de Roberval siègeront avec des citoyens, sur différents comités ,pour assurer le développement de la Ville. (Photo Trium Médias – Hélène Gagnon)

Pour une première fois depuis l’élection de novembre dernier, le changement de garde s’opère au sein de l’administration de la Ville de Roberval. La Ville déploie actuellement une nouvelle structure, basée sur l’engagement citoyen, pour développer la ville.

Dans quelques jours, une première stratégie sera déployée, pour créer un Roberval à l’image de ses citoyens.

«Nous n’avons pas uniquement travaillé sur les projets d’infrastructures, depuis notre élection. La majorité de notre temps a été occupée par la réalisation de travaux, visant à remettre sur les rails la Commission de la Famille et l’Agence de développement économique.»

Pour M. Côté, le déploiement de ces entités sera d’une grande utilité, car ce sont ces commissions qui analyseront les projets, qui dynamiseront la communauté.

«La Ville ne dépense même pas ses argents prévus pour le volet communautaire et économique, faute de structure. Il fallait remédier à ça.»

La structure permettra aux citoyens de participer à l’idéation et au déploiement de projets.

«C’est impossible pour six conseillers de faire avancer les dossiers. Il nous faut de l’aide. Il nous faut la participation des citoyens pour développer un Roberval à leur image.»

Facilitateur

Dans les derniers mois, la Ville a redéfini les grandes lignes des comités et si tout va bien, avant la mi-mai, les travaux seront amorcés.

Pour le maire, il est clair que, si les gens s’engagent dans les comités, les élus n’auront pas à se creuser la tête pour trouver des projets.

«Si nos citoyens se sentent impliqués, ils vont trouver des idées et des projets. La Ville n’aura qu’à remplir son rôle de facilitateur.»

Changement de mentalité

Chaque comité travaillera ses dossiers et bénéficiera d’un pouvoir de recommandation. Si cette dernière est sensée, la Ville ira dans le sens du comité.

«Dernièrement, nous avons rencontré les membres du Comité de revitalisation. À l’origine, ce comité ratissait large. Nous avons redéfini son mandat pour qu’il se concentre sur le développement urbain.»

Ce comité actif ne manquera pas de stimulation dans les prochaines semaines, car ils devront se pencher le déménagement de la maison de l’artiste Léonard Simard, avant le mois d’octobre, sur l’aménagement du Jardin des Ursulines, ainsi que sur le repositionnement de la bordure lacustre.

«C’est un changement de mentalité. Ce sont les comités qui devront dire à la Ville quoi faire pour développer Roberval. Ça ne sera pas la tâche des élus de leur apprendre les développements.»

Bonne année financière

Lors de la dernière séance du conseil, Roberval a fait l’état de ses finances.

Avec un surplus de plus de 2 M$, au terme de l’exercice, la Ville est en excellente santé financière.

Au cours de la dernière année, la Ville de Roberval a encaissé des revenus de l’ordre de 19,1 M$ et engagé des dépenses de 16,8 M$.

En y incluant, des sommes affectées pour près de 300 000 $, le surplus de fonctionnements pour l’exercice 2017 est de 2 067 036 $.

Cet excédent, au 31 décembre 2017, portait le surplus accumulé de la Ville de Roberval à 4 929 176 $, soit environ 27 000 $ de plus qu’en début d’année.

Toujours plus endetté

Quant à la dette nette à long terme, elle s’établit à 10 181 999 $, en hausse d’environ 798 000 $.

Il faut toutefois y ajouter la quote-part de la dette à long terme de la MRC du Domaine-du-Roy, qui elle, a grimpé de 1,9 M$ pour se chiffrer à 12 183 953 $.

Au total, l’endettement total net à long terme de la Ville de Roberval a donc atteint les 22 365 952 $ en cours d’année 2017.

Par habitant, il s’agit d’un endettement de 2 227 $.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des