Serge Bergeron multiplie les projets

Serge Bergeron multiplie les projets

Serge Bergeron vit à nouveau sa passion pour la musique.

ALBUM. Aujourd’hui à la retraite, l’ancien directeur général de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, Serge Bergeron, revient à ses amours : la musique.

Durant la première année de sa retraite, M. Bergeron s’est tenu bien occupé avec la production de deux albums. Il est déjà possible de retrouver sur les tablettes le premier album intitulé « 20 chansons d’amour en duo ».

Le monde de la chanson et du spectacle n’est pas un univers inconnu pour Serge Bergeron. Au début des années 1980, celui-ci a interprété avec la chanteuse Gina Blanchette les chansons « Les amoureux de l’été », « Bon voyage mon amour » et « Tant qu’il y aura de l’amour». Certaines chansons s’étaient hissées dans le palmarès des ventes au Québec.

« Bien que la musique était une partie importante de ma vie, j’ai opté pour une carrière en éducation qui allait m’apporter beaucoup plus de stabilité. Une fois la retraite arrivée, c’est mon ami André Deschênes, animateur à la radio CKAJ, qui m’a invité à chanter quelques chansons lors d’un souper spectacle. Lors de cette soirée, j’ai retrouvé ma passion », souligne M. Bergeron.

À partir de ce moment, l’idée de produire un album 100 % régional est née. Serge Bergeron a donc déniché 9 artistes de la région, dont plusieurs vivaient leur première expérience en studio d’enregistrement.

« Je suis satisfait de voir qu’une petite entreprise comme la mienne, avec de bonnes intentions culturelles, fait travailler des gens de la région. De la musique, à l’enregistrement, à l’impression du disque, tout s’est fait ici. Il en faudrait beaucoup plus des petits projets comme celui-ci afin de permettre à des artistes et artisans de notre région de rayonner. Maintenant que le résultat est disponible, nous espérons une réponse positive du consommateur », mentionne M. Bergeron.

L’album sera officiellement lancé le 14 mai prochain au Calypso de Jonquière, lors d’un brunch à l’occasion de la fête des Mères. Par contre, il est déjà possible de se procurer l’album dans les 3 succursales Uniprix de Roberval et Chambord, de même que le Jean Coutu de Dolbeau-Mistassini. Notez que chacun des établissements recevra 2$ par album vendu afin de le redistribuer à une cause importante pour les propriétaires.

« Je suis heureux à ma retraite de pouvoir m’occuper avec une passion que j’aime, la transmettre à d’autres, mais également la faire vivre », affirme M. Bergeron.

Sur des airs cubains

Serge Bergeron a également produit dans la dernière année, le groupe cubain Alma Libre.

« J’ai donné des spectacles à Cuba et en République dominicaine. J’ai rencontré à cette période Alma Libre. Je me suis tissé d’amitié avec eux. Je leur ai fait la promesse en démarrant ma petite entreprise que j’aillais essayer de la faire venir au Québec pour se produire », souligne Serge Bergeron.

Un album de 14 chansons originales a donc été enregistré afin de faire la promotion du groupe dans divers événements au Québec. Serge Bergeron s’est grandement investi cumulant environ 8 voyages à sol cubain juste pour l’enregistrement de l’album.

« Je me suis chargé de toutes les étapes administratives et financières. Il y a quatre semaines, nous avons reçu une réponse négative quant à l’émission des visas. Je vais donc partir à la mi-mai pour Cuba afin de m’entretenir avec l’ambassade canadienne pour comprendre la nature du rejet de cette demande », conclut-il.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des