Mardi, 20 février 2024

Sports

Temps de lecture : 1 min 19 s

Alexandre Villeneuve obtient le titre d'athlète professionnel de culturisme naturel

Le 01 août 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 01 août 2014
Par

Alexandre Villeneuve obtient le titre d'athlète professionnel de culturisme naturel

ENTRAÎNEMENT. Rencontré il y a quelques mois au Gymnase La Grange de Saint-Félicien, lieu de son entrainement quotidien, Alexandre Villeneuve avait avoué vouloir devenir culturiste professionnel. Il peut maintenant revendiquer ce titre et dire mission accomplie.

C'est à Gatineau, à la mi-juillet qu'Alexandre Villeneuve a remporté le titre chez les poids lourds de la classe ouverte de la compétition sanctionnée par l'International Drug Free Athletics (IDFA). Il s'agit d'un organisme qui fait la promotion du culturisme propre c'est-à-dire sans drogue d'aucune sorte.

«La compétition de Gatineau était très relevée. J'étais l'un des neuf participants de la classe ouverte. Je suis normalement dans la catégorie des poids moyens. Les organisateurs m'ont classé dans les poids lourds et j'ai remporté le trophée. Il nous fallait faire nos présentations sans faille et nous étions jugés sur différents points techniques dont la masse musculaire. Ma condition physique générale soit la proportion des muscles a retenu l'attention des juges et d'autres participants, compte-tenu que je venais d'une région autre qu'un grand centre, se demandaient d'où je sortais», nous a mentionné un Alexandre très fier de ses résultats.

Beaucoup de discipline

Pour en arriver à l'obtention du titre tant convoité, Alexandre, qui est enseignant au niveau primaire, a dû s'astreindre à une discipline stricte. Son entrainement est quotidien en gymnase, tout comme la course à pied et l'amélioration du cardio-vasculaire. Son alimentation est particulière : pas de sucre pendant les trois mois précédant la compétition, aucune autre viande que du poisson.

Projets futurs

D'autres compétitions pointent à l'horizon. Sa première chez les professionnels est prévue en juillet 2015. Il aura tout le temps nécessaire à une préparation adéquate d'ici-là. «C'est mon mode de vie. J'ai terminé mes vacances et j'ai repris mes entrainements avec comme but ultime de revenir avec un autre trophée», d'ajouter un Alexandre conscient de la compréhension de sa compagne de vie dans ce monde particulier du culturisme sans dopage.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES