À l’aube d’une nouvelle saison : Les clubs de natation nagent en pleine confiance

Denis Hudon
À l’aube d’une nouvelle saison : Les clubs de natation nagent en pleine confiance

Les clubs de natation préparent leur rentrée automnale 2021. Les organisations espèrent connaître sous peu les règles de la Santé publique et les recommandations de leur fédération pour mieux planifier la nouvelle saison.

Après une année en dents de scie avec la COVID-19, les clubs s’attendent cette fois à connaître une saison un peu plus normale.

Nouvelle entraîneuse en chef du Club de natation de Saint-Félicien (CNSF), Stéphanie Labelle a hâte que la session d’automne commence. Elle ressent la même fébrilité du côté de plusieurs parents et jeunes.

« C’est palpable! Je côtoie plusieurs jeunes et ils ont tous très excités de reprendre l’action avec le club. Il y a un sentiment d’appartenance très fort ».

Elle s’attend d’ailleurs à une augmentation des inscriptions. L’an dernier, le club félicinois comptait 32 membres et elle ne serait pas étonnée si le nombre grimpait à 50 ou même à 60 membres.

« On commence à voir de la lumière au bout du tunnel avec la vaccination massive contre le COVID-19. Les récents Jeux olympiques de Tokyo et les belles performances canadiennes en natation pourraient contribuer aussi à ce regain d’intérêt ».

On touche du bois

Le club Gami de Roberval n’est pas en reste. Nancy Lambert, membre du conseil d’administration, entrevoit la session d’automne avec optimisme.

« Je n’aime pas trop faire de prédictions avec la pandémie. Tout peut changer tellement vite, mais je crois qu’on va rejoindre encore cette année une cinquantaine de jeunes de 8 ans et plus et une dizaine d’adultes ».

Le gouvernement a déjà annoncé que le passeport vaccinal sera obligatoire pour les 12 ans et plus. Au club Gami, on pense aussi que cette année post-olympique pourrait avoir un effet d’entraînement. C’est un phénomène observé depuis toujours.

Les inscriptions pour la session d’automne se feront le 8 septembre à la piscine de la Cité étudiante. L’entraîneuse en chef du club Gami, Nancy Guay sera de retour après plus de 30 ans d’implication.

Nouveauté cette année au club, un programme « jeunes sauveteurs avertis » sera offert aux 15 ans et plus. On espère ainsi former davantage de sauveteurs, en situation de pénurie ces dernières années.

 

Partager cet article