Annulation des Universiades d’hiver : Stéphanie Lalancette doit tirer un trait sur cette opportunité

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Annulation des Universiades d’hiver : Stéphanie Lalancette doit tirer un trait sur cette opportunité
(Photo : Courtoisie)

Le nouveau variant Omicron de la Covid-19 force l’annulation des Universiades d’hiver qui devaient avoir lieu du 11 au 21 décembre à Lucerne en Suisse.

Dans la région, il y a la joueuse de hockey Stéphanie Lalancette devait y participer. Celle qui porte les couleurs de l’Université Concordia doit donc tirer un trait sur cette opportunité, qui s’avérait être possiblement sa dernière au niveau international, elle qui compte accrocher ses patins au terme de la saison actuelle.

Cette annonce survient seulement deux semaines avant le début des Universiades, qui avaient déjà été reportées de pratiquement un an en raison de la pandémie. Les Jeux devaient se tenir initialement en janvier 2021, avant d’être reportés à décembre 2021, pour finalement être tout simplement annulés.

La décision d’annuler les Universiades d’hiver est une répercussion directe des restrictions frontalières imposées par la Suisse. Les athlètes qui devaient participer à la compétition auraient eu à se confiner pendant 10 jours à la suite de leur arrivée dans le pays hôte.

Au total, ce sont 102 athlètes canadiens qui devaient se rendre en Suisse pour participer à ces Jeux.

Partager cet article