Chambord : Un nouveau départ pour le club de golf

Denis Hudon
Chambord : Un nouveau départ pour le club de golf
C’est un nouveau départ pour le Club de golf des cèdres de Chambord qui s’est formé en coopérative de solidarité afin d’assurer sa pérennité. (Photo : Courtoisie)

Après avoir frôlé la fermeture en 2017, le Club de golf des cèdres à Chambord effectue un nouveau départ à la suite de la mise en place de la Coop de solidarité pavillon du golf.

La nouvelle coopérative qui regroupe aujourd’hui 125 membres a pris le relais de trois anciens propriétaires.

« Je lève mon chapeau à ces trois personnes qui ont porté à bout de bras le golf à Chambord pendant 16 ans. Ils ne l’ont pas eu facile. La Coop et ses nombreux membres reprennent le flambeau, avec le soutien de nombreux partenaires », lance d’entrée de jeu son président, Marcel Parent.

Ce club de golf existe maintenant depuis 18 ans, mais il est encore méconnu de bien des gens. Il s’agit d’un terrain de 18 trous dont le parcours est aisément accessible aux débutants comme aux plus avancés.

Pour repartir sur le bon pied, les quelque 50 membres de soutien ont investi chacun 500 $.  En plus, la Coop a reçu l’an dernier et pour la présente année une aide financière de démarrage tant de la Municipalité de Chambord (2 fois 10 000 $) que de la MRC du Domaine-du-Roy (2 fois 20 000 $). Plusieurs gens d’affaires apportent aussi leur soutien financier.

Le Club de golf de Chambord offre des panoramas exceptionnels et son parcours relativement facile le rend accessible à tous.

Cinq tournois au calendrier

Après le tournoi d’ouverture du 8 juin, le Club de golf des cèdres prépare la tenue de son plus gros événement de la saison, le 6 juillet, le tournoi au profit du Havre du Lac-Saint-Jean de Roberval.

Le président espère recueillir au moins 8 000$, comme l’an dernier. Une centaine de joueurs sont attendus et on peut s’inscrire dès maintenant.

« Nos membres sont déterminés à faire mieux connaître notre site extraordinaire. Comme nos membres sont majoritairement des retraités, on veut travailler à recruter de jeunes membres pour assurer une relève. C’est une de nos grandes priorités ».

Le club veut aussi ajouter des tournois et offrir des forfaits pouvant rejoindre une plus large clientèle pour les années futures.

« Pas besoin de réserver et les gens peuvent jouer le nombre de trous qu’ils veulent. Comme c’est un parcours plutôt facile, une partie de 18 trous peut se jouer en trois heures au lieu des cinq heures généralement observées ailleurs », conclut le président Parent.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des