Golf Chambord: une coopérative qui fonctionne

Cédrick Boulianne
Golf Chambord: une coopérative qui fonctionne
Pour Gérard Lavoie, le club de Golf de Chambord est un endroit accessible à des prix abordables en plus d’être très accueillant et ouvert aux groupes familiaux. (Photo : Trium Médias – Cédrick Boulianne)

Chambord – Maintenant que leur premier contrat de quatre ans est terminé, c’est l’heure du bilan pour la Coopérative de solidarité du Pavillon du Golf à Chambord.

Malgré la pandémie, les amateurs de golf ont été au rendez-vous à Chambord. « Lorsqu’on a créé la Coop, il y a trois ans, nous étions 50 membres. Cette année, nous sommes maintenant à 153 membres utilisateurs ou de soutien. En plus, l’an dernier, c’est 7 000 visiteurs quotidiens qui se sont présentés, et ce même sans tournoi qui augmente l’achalandage », mentionne le vice-président du conseil d’administration de la coopérative, Gérard Lavoie.

Pour ce dernier, la raison est simple. Étant dans l’impossibilité de voyager ou de pratiquer certains sports, le golf permet de respecter les mesures sanitaires.

Le golf étant un sport plutôt dispendieux, l’objectif de la coopérative est d’être complémentaire aux plus gros clubs de la région en proposant des tarifs avantageux. « Le droit de jeu pour l’année sur un des terrains de la région, ça peut rapidement frôler le 2 000 $. De notre côté, c’est 450 $ pour ceux qui ne sont pas membres de la Coop et 300 $ pour les nouveaux membres », explique-t-il.

Investissements

L’objectif des trois prochaines années de la Coopérative de solidarité du Pavillon du Golf à Chambord est de maximiser la promotion, l’affichage sur les réseaux sociaux et dans les journaux. Plusieurs projets sont aussi de l’avant pour doubler les services du terrain de golf. « On va refaire tous les tertres de départ pour qu’ils soient plus accueillants, nous aurons aussi un grand chapiteau, qui a été subventionné par la députée Nancy Guillemette, on veut que les gens soient bien accueillis. », ajoute-t-il.

De plus, bien que ce ne soit pas officiel encore, on tente d’instaurer un centre d’interprétation à même le club de golf. Les arbres, la végétation et les animaux diversifiés du milieu pourraient être présentés sous forme de rallye pour les plus jeunes, ce qui donnerait une belle visibilité au terrain.

Pas la même clientèle

Ce n’est pas la même clientèle qui est visée par le club de golf de Chambord. « On a 450 riverains à servir, la clientèle du Manoir Chambord et nos infrastructures sont idéales pour les personnes plus âgées, il n’est pas fatigant pour eux. Le terrain étant plus petit, les gens qui viennent ici n’ont pas à perdre toute leur journée pour jouer », avoue le vice-président.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires