La Ligue de hockey senior AA jongle avec trois options

Denis Hudon
La Ligue de hockey senior AA jongle avec trois options
La Ligue de hockey senior AA du Lac au Fleuve n’a toujours pas pris de décision quant à savoir s’il y aura ou pas une saison en 2020-2021. Elle étudie trois scénarios avant de rendre sa décision. (Photo : courtoisie - Carl-Luc Laferrière)

Il faudra attendre encore quelques semaines, peut-être même jusqu’en début octobre avant de savoir si la Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve (LHSLF) tiendra ou pas une saison en 2020-2021.

Le commissaire du circuit, Mathieu Caron, admet qu’il y a trop de questions encore sans réponses pour pouvoir à court terme rendre une décision finale et définitive, avec tout ce que ça implique en période de pandémie.

Dolbeau-Mistassini, Saint-Bruno, Fermont (Charlevoix), Saguenay et Wendake font partie de la LHSLF.

« On discute avec les gouverneurs, les équipes, les villes et bien d’autres partenaires. Nous avons présentement trois scénarios sur la table et qu’on doit analyser au fur et à mesure qu’évolue la situation de la pandémie et les directives de la santé publique », lance le commissaire.

La Ligue veut d’abord obtenir un certain nombre d’autorisations pour débuter sa saison, notamment la permission d’organiser des événements avec plus de 250 spectateurs et l’autorisation de la santé publique et du ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur pour pratiquer un sport de contact.

La ligue senior AA attend aussi de voir ce que des circuits comme la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH) et la Ligue de hockey senior AAA du Québec feront.

Les trois scénarios

Le premier scénario sur la table est un début de saison en octobre, avec un calendrier réduit à seize parties en plus des séries éliminatoires comme avant.

Le deuxième scénario est une saison qui ouvrirait seulement en janvier, avec un calendrier de huit à dix parties, des séries complètes, une réduction de la moitié des budgets et aussi une réduction de 50 % de la cotisation des équipes.

Le troisième scénario consiste en l’annulation pure et simple de la saison 2020-2021.

« On travaille sur tout ça avec nos partenaires et on devrait idéalement pouvoir annoncer notre décision à la fin de septembre. Je sais déjà que les équipes ont toutes manifesté leur intérêt à revenir cette année. Seulement, il faut voir ce que peuvent faire les municipalités dans le contexte de la pandémie, les mesures sanitaires dans les arénas, le financement, les budgets, etc. ».

La sixième et dernière phase du plan de retour au hockey est attendue pour octobre et prévoit des équipes complètes et la compétition.

« On regarde aussi la pertinence ou non de créer deux divisions pour ainsi diminuer les coûts de transport des équipes et autres dépenses liées aux déplacements ».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires