Le club de ski alpin Avalanche : pas avant les Fêtes

Photo de dhudon
Par dhudon
Le club de ski alpin Avalanche : pas avant les Fêtes
Ce n’est pas demain la veille que les jeunes du Club de ski alpin Avalanche pourront amorcer leur nouvelle saison à Tobo-Ski. En tout cas, certainement pas avant les Fêtes. (Photo : Courtoisie)

Le Club de ski alpin Avalanche de Saint-Félicien ne sait plus sur quel pied danser avec la pandémie et n’ouvrira certainement pas sa nouvelle saison avant les Fêtes.

« On reçoit des informations au compte-gouttes. On sait que les centres de ski vont ouvrir, mais quelles seront les conditions, on l’ignore encore. Avec les nombreux cas de COVID-19, la région est toujours en zone rouge et c’est très difficile dans ces conditions de planifier une saison », lance Stéphanie Fortin, membre du conseil d’administration de l’Avalanche.

Habituellement, les inscriptions sont déjà lancées avec le bazar annuel. Pas cette année. Des membres du club ont participé en octobre dernier à des entraînements en gymnase, à l’école Sainte-Monique, mais depuis, plus rien.

« On a dû écourter la période d’entraînement lorsque la région est passée en zone rouge. On est en contact avec Ski Québec Alpin, mais ça ne bouge pas beaucoup pour le moment. Je ne pense pas que la saison sera annulée, mais on ignore toujours pour la suite des choses. Si on revenait en zone orange, on saurait un peu plus où on s’en va », admet Stéphanie Fortin.

Zone rouge = compliqué

Celle-ci avoue qu’elle ne s’attendait pas, il y a de cela à peine quelques mois, que ce serait aussi compliqué.

« C’est un sport individuel où de façon générale il est facile des respecter la distanciation sociale et les mesures sanitaires. Tous les skieurs portent déjà la cagoule À partir du moment où on passe en zone rouge, là c’est autre chose ».

« À mon avis, si on est toujours en zone rouge au début de 2021, on devra aussi oublier janvier. Pour le moment, on ne peut pas planifier un retour, il y a trop d’inconnus avec la pandémie. Il n’y a pas de compétitions en vue non plus ».

L’an dernier, le club comptait de 35 à 40 jeunes qui provenaient majoritairement de Saint-Félicien, mais aussi des jeunes de municipalités environnantes.

Dès que le club aura de nouvelles informations, il les divulguera sur sa page Facebook.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires