Le Futsal gagne en popularité

Le Futsal gagne en popularité

Le soccer en salle de la Ligue Futsal Sag-Lac vient de terminer une autre saison et pour le coordonnateur du club félicinois Charles Martel, les équipes du Lac-Saint-Jean, notamment Saint-Félicien et Dolbeau-Mistassini, ont connu leur part de succès.

La Ligue est divisée en cinq catégories d’âges : U10, U13 et U16 pour les garçons et U11 et U12 pour les filles. Le circuit compte 30 équipes formées chacune de cinq joueurs, incluant le gardien.

« Ce fut encore une bonne saison pour le soccer d’intérieur et les joueurs et joueuses sont tous et toutes de vrais passionnés. On les retrouve aussi généralement sur les terrains de soccer l’été. La ligue d’hiver est une excellente occasion pour tous ces jeunes de s’améliorer et de développer leurs habiletés ».

Outre Saint-Félicien et Dolbeau-Mistassini, la Ligue Futsal est représentée par des joueurs d’Alma, de Chicoutimi et de Jonquière.

Le calendrier de la saison compte 12 parties. Il n’y a pas de classement officiel puisque c’est une ligue de participation, et pas de séries éliminatoires non plus.

Disons simplement que deux équipes U13 du secteur ont pu se classer dans le top 3 et le U16 dans le top 2. « Les joueurs progressent chaque année ».

Un tournoi provincial pour clôturer

Toutefois, les jeunes ont la chance de terminer la saison hivernale avec un bonus en participant à un tournoi au provincial.

« Vers la fin avril ou début mai, nous aurons deux équipes U16 et une équipe U13 garçon qui participeront à un tournoi à l’extérieur. On travaille présentement là-dessus, à savoir quand et où. Ce sera dans la grande région métropolitaine de Montréal. C’est une sorte de récompense pour nos joueurs », explique Charles Martel.

Tant les équipes de Saint-Félicien et de Dolbeau-Mistassini jouent leurs parties au gymnase de la polyvalente des Quatre-Vents, pour la simple raison que Saint-Félicien compte plusieurs arbitres. Pour les pratiques, à Dolbeau-Mistassini elles se font à la maison.

Le Futsal se porte à ce point si bien à Saint-Félicien que Charles Martel croit qu’il n’est plus très loin le jour ou Saint-Félicien aura son club officiel de soccer.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des