Les drags de rue toujours aussi populaires à l'Autodrome de Saint-Félicien

Les drags de rue toujours aussi populaires à l'Autodrome de Saint-Félicien

<![CDATA[

Le vendredi 5 juillet, les amateurs de drag de rue faisaient la file afin de s’inscrire à ce programme local qui réunit de plus en plus de mordus. Quelque 134 autos se sont présentées en duo afin de vérifier tant la rapidité que la fiabilité de leurs véhicules.

C’est avec fébrilité que lorsque rendus sur le terrain, les propriétaires procédaient à une dernière vérification, changeaient leurs pneus ou simplement modifiaient l’alimentation en carburant. Des motos, des VTT, des pick-up en plus des autos avec volant à gauche ou à droite se sont succédé de 18 h à 23 h alors que des files d’attente de près de 60 véhicules piaffaient d’impatience avant de voir la lumière verte de la colonne leur donner le signal du départ. Les adeptes de ce sport en redemandent continuellement.

Classes locales

La classe Kamikaze de l’Autodrome de Saint-Félicien regroupe maintenant plus de 20 voitures inscrites. Cette classe est réservée aux nouveaux adeptes de course automobile demandant un budget restreint et permettant une initiation à ce sport dans des conditions de sécurité maximales. Un classement permet une émulation entre les pilotes dont la fraternité est remarquable.

C’est le nouveau venu Louis Asselin dans sa voiture numéro 21 qui a remporté la première position après trois finales de 15 tours chacune. Il a été accompagné de Steven Simard et de Roger Duchesne sur le podium. Au classement, Pascal Gagnon avec sa 4e position continue de devancer par un seul point Raphaël Fortin avec 45 points alors que Steven Simard occupe la 3e position avec 41 points.

En classe Zoom Expert Sport-contact, Christian Belleau et Yves Pelchat se partagent la tête du classement avec chacun 47 points. En fin de semaine, Christian Belleau a terminé premier, Francis Gagnon second et Yves Pelchat 3e. La troisième position au classement général est détenue par Robin Allard avec 44 points.

Les 11 autobus présents à trois reprises dans des courses de 10 tours ont tenu les spectateurs présents sur le qui-vive. Malgré plusieurs essais, les pilotes n’ont pas réussi à en renverser un, se contentant de têtes à queues spectaculaires. La prochaine compétition de ces catégories locales sera présentée le 20 juillet prochain.—(J-P.A.)

]]>

Partager cet article