Les infrastructures ouvertes pour le sport cet automne à Roberval

Louis Potvin, journaliste de l'Initiative de journalisme local
Les infrastructures ouvertes pour le sport cet automne à Roberval
Les sports aquatiques tout comme les activités en gymnase et à l’aréna seront possibles cet automne à Roberval. (Photo : archives)

Les Robervalois devraient être en mesure de pratiquer tous leurs sports favoris cet automne dans les différentes installations sportives.

Évidemment, des mesures sont mises en place afin de faire respecter les règles sanitaires et certaines distanciations physiques, mais gymnases, piscines et centre sportif seront disponibles pour les jeunes et moins jeunes.

« Nous avons rencontré tous les clubs et associations et tous les sports sont faisables tout en respectant les mesures sanitaires. Il reste maintenant aux organisations à décider s’ils vont tenir leurs activités même si pour certaines, il s’agit d’un joyeux casse-tête », exprime le directeur des loisirs, Carol Martel.

Des ententes sont intervenues avec le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets pour l’utilisation du gymnase et de la piscine. Des activités comme le badminton, le volley-ball et la natation seront possibles.

« Pour les cours de natation, il reste à déterminer le nombre de personnes que nous pourrons accueillir. Comme ce sera moins, on va l’offrir pareil tout en maintenant un prix adéquat. Nous tenons à ce que nos gens puissent bouger et faire du sport. »

Chaque association ou organisation a la responsabilité de faire respecter les mesures sanitaires implantées par la municipalité.

Hockey et patinage

Pour ce qui est du Centre sportif Benoît Lévesque, le hockey mineur et le hockey scolaire devront respecter les restrictions imposées par la Ville et les exigences de Hockey Québec.

Ainsi les joueurs ne pourront pas prendre de douche après les entrainements et les matchs et une seule personne peut accompagner les joueurs. Le port du masque dans les déplacements est obligatoire.

« Les règles peuvent changer rapidement selon l’évolution des choses. Roberval s’est arrimée avec les autres villes de la région pour avoir les mêmes exigences, surtout qu’il y aura des matchs disputés dans des villes différentes. »

Saint-Félicien

À Saint-Félicien, le service des loisirs n’était pas en mesure d’annoncer quels sports seront pratiqués cet automne, car des rencontres avec le cégep et le Centre de services scolaire du Pays-des-Bleuets vont avoir lieu cette semaine. Le début des activités risque d’être plus tardif qu’à l’accoutumée.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires