Saguenéens de Chicoutimi : Une grosse saison attend Fabrice Fortin

Photo de Janick Émond
Par Janick Émond
Saguenéens de Chicoutimi : Une grosse saison attend Fabrice Fortin
(Photo : André Émond)

Le Félicinois Fabrice Fortin amorce sa deuxième saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) avec les Saguenéens de Chicoutimi. L’attaquant de 18 ans vise haut cette année, alors que la porte s’ouvre pour qu’il occupe un plus grand rôle au sein de sa formation.

Le départ de plusieurs gros noms lors de la saison morte permet à Fortin d’aspirer à voir beaucoup d’action.

« Cette année, Yannick Jean (entraineur-chef) veut miser beaucoup sur le développement. Lors des deux dernières saisons, les attentes étaient grandes pour l’équipe, alors que cette année, on a moins de pression. Plusieurs joueurs sont partis, donc je vois assurément une opportunité d’occuper un plus grand rôle », mentionne-t-il.

Fabrice Fortin voit d’ailleurs la saison 2021-22 comme une campagne très importante pour son futur.

« Je me suis préparé mentalement et je suis prêt à connaitre une grosse campagne. Depuis la fin de la dernière saison, je sais que je veux exploser cette année. Je ne me fixe pas nécessairement d’objectif de points ou quoi que ce soit, par contre. J’ai en tête d’aller là, de m’amuser et de travailler fort pour connaitre une grosse saison, connaitre de bonnes performances. Je veux m’améliorer chaque jour et chaque match. »

Même si son année repêchage pour la Ligue nationale de hockey est passée, il ne baisse pas les bras. « Je veux connaitre une grosse saison notamment pour tenter d’aller chercher une invitation à un camp professionnel ou même être repêché. »

Confiance

Avec une saison derrière la cravate, le natif de Saint-Félicien amorce l’année avec plus d’assurance.

« Avec ma saison dernière, j’ai acquis de l’expérience et je suis beaucoup plus confiant cette année. C’est l’une des choses dont je suis le plus fier. J’ai vécu une saison dans la LHJMQ, je sais plus à quoi m’attendre. »

Il explique que l’entraineur Yanick Jean s’attend à ce qu’il connaisse une saison un peu plus offensive.

« On s’attend à ce que j’occupe un rôle plus offensif, que je produise plus en attaque, tout en étant responsable en défensive. C’est important que je sois responsable des deux côtés de la patinoire. »

En ce sens, le retour des partisans au Centre George-Vézina l’aidera sûrement à aller puiser une dose d’énergie supplémentaire.

« Les partisans changent beaucoup le cours d’un match. C’est ce qu’on se disait dans le vestiaire après le match d’ouverture, ils font une grosse différence. On était plusieurs à avoir eu des frissons. »

Partager cet article