Saint-Félicien et Roberval ont l’optimisme dans le plafond

Denis Hudon
Saint-Félicien et Roberval ont l’optimisme dans le plafond
Tant à Saint-Félicien qu’à Roberval, les organisations du soccer mineur sont optimistes pour la tenue d’une saison estivale 2021 à peu près normale. (Photo : courtoisie)

Les associations de soccer mineur de Roberval et Saint-Félicien ont bon espoir de pouvoir tenir une saison estivale 2021 dans des conditions à peu près normales.

« On se prépare, en attendant d’en savoir un peu plus de la part du gouvernement dans son plan de déconfinement progressif dans les sports d’équipes. Je crois que ça s’annonce plutôt bien », lance la présidente du Club de soccer de Saint-Félicien, Christine Levasseur.

L’organisation n’a pas encore lancé les inscriptions, mais elle prévoit le faire dans quelques semaines en prévision d’un début de saison à la fin de mai.

« On espère que les jeunes pourront reprendre les entraînements et les parties sans le masque. On exclut la tenue d’entraînements de la mi-mai en intérieur, à cause des mesures sanitaires plus difficiles à appliquer. On veut commencer la saison directement à l’extérieur ».

Chute de 50 %

L’an dernier, avec la pandémie, le nombre de membres a chuté de plus de 50 % à Saint-Félicien.

« Ç’aurait pu être pire, heureusement nous avons accueilli des joueurs de Roberval et de Dolbeau-Mistassini, dans des catégories d’âges où ils n’ont pu former des groupes, en raison d’un nombre insuffisant d’inscriptions. On a quand même eu autour de 160 inscriptions ».

Avant la pandémie, il y avait une baisse de l’ordre de 10 % des inscriptions pour le soccer dans la région, qui avait connu un sommet quelques années plus tôt.

« On aimerait bien s’approcher des 350 membres qu’on avait avant la pandémie ».

Optimisme à Roberval aussi

Le nouveau président du Club de soccer de Roberval, François Castonguay, affiche lui aussi un bel optimisme à l’approche de la saison estivale.

« On se prépare comme si c’était une saison normale qui nous attendait. On a encore du temps devant nous pour nous ajuster à ce que décideront le gouvernement et la santé publique ».

Roberval aussi a subi les contrecoups de la pandémie l’été dernier. Il y a eu de 140 à 150 jeunes inscrits au lieu des 300 habituellement.

« On souhaite suffisamment d’inscriptions pour pouvoir former des équipes dans toutes les catégories d’âges, mais ce n’est pas toujours le cas. L’hiver a été dur pour les sports d’équipes et on pense que les jeunes vont vouloir se reprendre cet été avec le soccer ».

Les inscriptions devraient ouvrir au début d’avril.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires