Tobo-Ski : Des investissements de plus 187 000 $ pour les sentiers

Louis Potvin
Tobo-Ski : Des investissements de plus 187 000 $ pour les sentiers
(Photo : Courtoisie)

Afin de maintenir sa notoriété et répondre à la demande grandissante, les sentiers de vélo de montagne du Club Tobo-Ski seront améliorés au cours des deux prochaines années.

« Il y a un engouement pour le vélo de montagne. Nous avons constaté une hausse de l’achalandage de 40% cette année. Afin de bien répondre à la demande et maintenir la qualité qui fait notre renommée, nous devons investir », indique le président de Compétition Vélo2Max, Martin Demers.

Un projet de bonification de 187 300 $ a été élaboré. Une demande financière de 150 000 $ a été déposée dans un nouveau programme de soutien à la mise à niveau et à l’amélioration des sentiers et des sites de pratique d’activités de plein air du Ministère de l’Éducation.

« Il y a une enveloppe de 6 M$ et on sait que d’autres centres au Québec ont reçu de l’argent. Notre projet cadre parfaitement avec les objectifs du programme. »

Sentier débutant

Le projet consiste notamment à aménager une nouvelle piste de 8 km adaptée pour les débutants.

« Ça nous manque un peu, un sentier d’initiation qui pourra aussi être utilisé à d’autres fins que le vélo. Des aménagements seront faits afin d’ajouter des éléments instructifs concernant les arbres et la faune. »

Comme le sport est en vogue, le centre veut s’assurer de permettre aux nouveaux adeptes de se familiariser avec le vélo de montagne avant de se lancer dans des sentiers qui nécessitent une plus grande dextérité.

Relève

Est-ce que l’effet des résultats obtenus par certains athlètes sur la scène provinciale explique une forte relève au Club Tobo-ski?

« Cette année, nous avons eu 250 jeunes durant nos semaines de camps de vélos. Le sport ne s’essouffle pas et nous disposons d’un très bon encadrement, c’est bon pour le futur. C’est certain que lorsque des jeunes performent, ç’a des répercussions. »

Les sentiers signatures comme les Crans seront améliorés grâce à ce projet. Martin Demers entend bien maintenir en bon état les sentiers qui ont fait la notoriété du centre à l’échelle provinciale.

Aussi, avec l’engouement du vélo dodu l’hiver, les sentiers sont très utilisés et sollicités.

L’été dernier, une somme de 60 000$ avait été investie pour aménager et reconfigurer le sentier de cross-country de la Coupe Québec. On veut avoir un parcours de haut niveau pour obtenir à nouveau les Championnats canadiens.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des