Toute une fin de saison pour Victor Verreault

Photo de Guillaume Pétrin
Par Guillaume Pétrin
Toute une fin de saison pour Victor Verreault
Sur le podium, célébrant sa victoire. (Photo courtoisie)

Victor Verreault a atteint de nouveaux sommets en vélo de montagne lors des plus récents championnats qui se sont déroulés au Mont Sainte-Anne, en remportant les grands honneurs dans la catégorie cross-country par élimination (XCE) et en montant sur la 2e marche du podium dans la catégorie cross-country (XCO).

(Photo courtoisie)

Roulant dans la catégorie élite, le Félicinois était fier d’avoir remporté l’épreuve de cross-country par élimination.

« En XCE, j’ai passé en finale et je l’ai gagnée! Je n’ai pas de bourse à part de gagner un chandail, mais c’est juste le fun à gagner! »

Il a pu ajouter à son palmarès une médaille d’argent remportée lors de l’épreuve de cross-country olympique (XCO). Il a terminé le parcours avec un léger retard de 12 secondes derrière le champion québé-cois, Marc-André Fortier.

« En XCO, ce fut un départ rapide. J’ai réussi à m’accrocher au premier, mais je savais qu’il était meil-leur que moi. C’est un de mes bons amis », avoue bien humblement le principal intéressé.

Pour ce qui est des championnats du monde, le cycliste de 19 ans a dû se contenter de les regarder plu-tôt que de pouvoir y participer. Seulement deux petits points l’empêchaient de pouvoir prendre part à l’épreuve.

« Il me manquait deux points chez les U23 pour être sélectionné parmi les sept Canadiens, car moi j’étais 8e. C’était vraiment hot pareil pendant les championnats du monde, car il y avait plein d’épreuves. En plus, c’est le plus gros événement de l’année et on pouvait voir les meilleurs au monde à Québec! »

Victor Verreault, 19 ans et champion québécois XCE. (Photo courtoisie)

Entraînements

Celui qui s’entraîne sous les couleurs du club Vélo2max entend bien se reprendre l’année prochaine. D’ici là, il sait qu’il devra mettre tous les efforts nécessaires.

« Je veux faire plus de coupes du monde l’année prochaine. Je veux devenir meilleur et m’améliorer. Cet hiver, je vais essayer de faire des camps dans le sud au chaud pour faire du millage en masse. J’ai-merais aussi faire une course à l’international, comme en Espagne ou en Australie, pour accumuler des points UCI (Union Cycliste Internationale). »

À cela s’ajouteront des sorties hivernales en fatbike, des séances de vélo sur rouleaux et des entraînements en salle.

« Les courses au Canada sont de plus en plus longues, donc j’aimerais améliorer mon endurance soute-nue. Au niveau technique je me débrouille bien, mais je pourrais être meilleur au niveau tactique et pour cela, j’ai besoin d’avoir plus d’expérience de course. »

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des