Une saison prometteuse et des projets sur la table

Denis Hudon
Une saison prometteuse et des projets sur la table
Le dek hockey est de retour cet été à Saint-Prime, après une année d’absence, en 2020, en raison de la pandémie. (Photo : courtoisie)

Saint-Prime – Le dek hockey est de retour à Saint-Prime après une année d’absence en raison de la pandémie. Avec le plan de déconfinement annoncé par le premier ministre François Legault pour les sports d’équipes à l’extérieur, la nouvelle administration vise comme objectif d’ouvrir sa saison estivale vers la mi-juin et peut-être même avant.

« Les inscriptions en ligne se déroulent très bien dans toutes les catégories. On pense même pouvoir former une vingtaine d’équipes adultes, comme avant la pandémie, en 2019. On pourrait aussi avoir une ligue féminine à trois équipes, peut-être même quatre », se réjouit le gérant, Charles Tremblay.

Il en va de même avec les juniors (4 à 16 ans) où la réponse est presque instantanée. Plus de 75 jeunes s’étaient déjà inscrits, en date de la semaine dernière.

Par ailleurs, Dekhockey Saint-Prime (DHSP) s’est entendu avec le soccer mineur de Roberval pour établir un horaire des parties qui n’entrera pas en compétition. Ainsi, un joueur qui le désire pourra jouer cet été au soccer et au dek hockey.

L’organisation primoise est à regarder aussi la possibilité de tenir des séries interligues avec Dolbeau-Mistassini et le secteur d’Alma et à un retour éventuel de la classique Joker. Tout dépendra de l’évolution de la situation pandémique et des recommandations de la santé publique.

Nouveau départ

Rappelons que Dekhockey Saint-Prime évolue depuis la mi-avril avec une nouvelle administration formée d’un consortium de gens locaux, dont Éric Simard, des Ligues Dekhockey Lac-Saint-Jean et Dekhockey Nord du Lac, et d’investisseurs externes comprenant entre autres Alex Burrows, ce dernier fort connu dans le domaine du hockey balle.

« C’est un vent nouveau qui souffle sur Dekhockey Saint-Prime avec une équipe très expérimentée. On veut faire des partenariats avec les deux autres circuits au Lac-Saint-Jean. On croit au potentiel de développement de ce sport dans la région », indique Charles Tremblay.

Le groupe à la tête de DHSP prévoit plusieurs nouveautés dans un futur proche avec sa structure junior, les cliniques féminines et l’organisation d’un championnat majeur du Lac-Saint-Jean.

« Ce sont des projets déjà en planification. C’est un tout nouveau départ qu’entrevoit le groupe en place. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires