Victor Verreault repart la tête haute

Photo de Yohann Harvey Simard
Par Yohann Harvey Simard
Victor Verreault repart la tête haute
Le Félicinois Victor Verreault monté sur la deuxième marche du podium dans les moins de 23 ans Championnat canadien de vélo de montagne à Baie-Saint-Paul. (Photo : courtoisie)

C’est aujourd’hui dimanche qu’avait lieu en Autriche la Coupe du monde vélo de montagne 2021. L’athlète félicinois Victor Verreault était de la partie dans la catégorie U23 (moins de 23 ans) et repart avec la 68e place sur 104 participants.

Victor Verreault avait comme objectif de faire un top-35 à Leogang, mais tout ce n’est pas passé comme il l’aurait souhaité.

« Ç’a été un peu plus difficile que prévu même si je voulais vraiment fort. Mais c’est souvent comme ça lors de la première compétition de l’année. Ça n’a pas été facile pour personne », confie Victor Verreault.

Selon ses estimations, dans la boucle de départ, l’athlète est parvenu à se hisser en 40e position, mais est graduellement redescendu à la 68e, là où il avait commencé la course.

« Je suis quand même très content d’avoir pu conserver ma position de départ », dit-il.

Un parcours exigeant

La piste qu’a dû affronter Victor Verreault était selon lui « très exigeante », notamment du fait des longues ascensions.

« Au Québec, on est habitué à des montées d’environ 100 mètres, alors que là c’était plutôt 250 mètres. »

Ces 250 mètres, le cycliste a d’ailleurs dû les gravir à cinq reprises lors des cinq tours de piste qu’il devait faire. Chaque tour représentait environ 14 minutes.

Si les montées étaient particulièrement laborieuses, il en allait de même pour les descentes qualifiées de « très techniques » par l’athlète.

« C’est surtout parce que l’inclinaison des descentes était très prononcée. En plus, c’était un terrain glaiseux et il avait plu. Même si on mettait les freins, les roues partaient d’un bord et de l’autre. Ce n’était vraiment pas évident », explique Victor Verreault.

Malgré tout, ce dernier repart la tête haute. Plusieurs défis l’attendent et il affirme qu’il mettra le paquet pour les relever.

Partager cet article