Victor Verreault vise toujours plus haut et plus vite

Victor Verreault vise toujours plus haut et plus vite

Le Félicinois Victor Verreault amorce sa deuxième saison de vélo de montagne dans la catégorie U23 avec en tête de rivaliser avec les meilleurs. (Photo courtoisie Caroline Gauthier)

Victor Verreault arrive tout juste de la Californie où il a participé à quatre épreuves lors de deux compétitions, en ouverture d’une nouvelle saison de vélo de montagne.

Le Félicinois de 19 ans évolue pour une deuxième année en catégorie U23. Il a choisi volontairement, avec la complicité de son entraîneur Alexandre Villeneuve-Gagné, de participer à cet événement afin d’accumuler des points qui pourront éventuellement l’aider à se qualifier pour des compétitions sur la scène internationale.

« C’est surtout une occasion pour moi de rencontrer d’autres athlètes provenant non seulement des États-Unis et du Canada, mais aussi d’un peu partout dans le monde, et de voir où je me situe. C’est aussi une excellente façon de reprendre activement un entraînement à l’aube d’une nouvelle saison », lance Victor Verreault, en direct de la Californie, tôt le matin, à plus de 20 degrés Celsius.

Victor Verreault vient de faire l’acquisition du nouveau vélo avec des éléments technologiques dernier cri. Une façon pour lui en Californie de poursuivre le rodage de son nouveau vélo.

D’abord à son premier week-end, à Bonelli Park, il a terminé 59e en cross-country sur 100, malgré une crevaison au troisième tour, ce qui lui a fait perdre environ quatre minutes, sur un tour d’environ 12 minutes.

Puis en short track, une épreuve de 20 minutes particulièrement difficile, le Félicinois s’est classé 31e sur 75 coureurs à la ligne de départ.

Un peu à la manière du personnage d’Obélix, Victor Verreault est tombé dedans dès son plus jeune âge, découvrant le plaisir du vélo de montagne dès l’âge de 5 ou 6 ans. Une passion qui ne cesse de grandir. (Photo courtoisie Caroline Gauthier)

Coupe Canada

Plus tôt, il y a environ trois semaines, Victor Verreault était à Victoria, en Colombie-Britannique, où il a pu vraiment tester son nouveau vélo.  Il y retournera d’ailleurs le 31 mars prochain, cette fois pour prendre part à la première Coupe Canada de l’année au centre de villégiature Bear Mountain.

Victor Verreault participera ensuite à deux autres Coupe Canada, vers le début mai à Mont-Tremblant et Baie-Saint-Paul. Il prévoit prendre part encore cette année à une vingtaine de compétitions. Ce sont des courses généralement d’une trentaine de kilomètres.

Piqûre très jeune

C’est vers l’âge de 5 ou 6 ans que Victor Verreault a découvert le vélo de montagne, grâce à un voisin dans sa rue, plus âgé, qui pratiquait déjà le vélo. Il l’a encouragé dans ce sport et l’a incité à se rendre au Tobo-Ski faire des courses. Et depuis, Victor Verreault n’a jamais cessé.

Il s’entraîne l’hiver en fatbike, en Enduro et en vélo stationnaire à l’intérieur, chez lui, dans son petit studio d’entraînement.

Depuis les cinq ou six dernières années, Victor Verreault évolue sur des circuits beaucoup plus compétitifs.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des