Tout le monde dans l’bus!

Tout le monde dans l’bus!

Dans les prochaines semaines, tous les aspects du service seront discutés, afin d’être prêt à opérer en mars.

Crédit photo : Photo Trium Médias – Hélène Gagnon

Le projet de transport en commun chemine toujours. Par contre, c’est plutôt en mars que les gens pourront y accéder et non en janvier, comme souligné au départ.

«Comme mentionné au départ, Allo Transport sera l’organisme mandaté. L’organisme continuera d’exister, mais nous changerons son conseil d’administration et éventuellement son nom.»

L’ancien conseil d’administration s’est réuni, en novembre, pour une dernière fois, pour faire l’adoption des nouveaux règlements généraux.

Lucien Boivin, Ghislaine Hudon et Adrien Perron, à titre de représentants de la MRC, Cindy Plourde représentante des milieux ruraux, Nicole Bilodeau comme représentante de la Ville de Roberval et Bernard Boivin, représentant de la Ville de Saint-Félicien, siègeront sur le nouveau comité.

«Aux élus, s’ajouteront trois représentants des usagers, qui seront nommés en assemblée générale annuelle, après les Fêtes. De plus, un représentant de la Corporation de développement communautaire et un représentant de la Table des aînés seront nommés.»

Le travail s’amorce

La première rencontre du conseil d’administration permettra d’amorcer les démarches, afin de procéder à l’embauche du directeur et du coordonnateur des opérations.

«Nous allons amorcer le travail avec les gens actuellement en poste afin d’être en opération en mars. Le lien interrégional avec la MRC Maria-Chapdelaine est prioritaire, car il est le plus simple à régler actuellement.»

Une fois le service principal en place, le service de rabattement, à partir des localités qui n’ont pas un accès direct à la route 169, le déploiement d’une desserte urbaine est également prévu.

«Nous allons travailler dans les prochains mois afin de développer l’image du service. Nous souhaitons en offrir un bon dès le départ!»

«Alors, dans les prochains mois, nous allons de plus en plus en parler afin que les gens s’approprient le service avant la mise en fonction.»

Le transport en commun se divisera en trois volets: interrégional, rabattement et urbain.