Un ex-employée de Service Vétérinaire Nadia Tremblay reçoit sa peine

Un ex-employée de Service Vétérinaire Nadia Tremblay reçoit sa peine

Service vétérinaire Nadia Tremblay

JUSTICE. L’ancienne employée accusée de fraude de la clinique vétérinaire Nadia Tremblay, Cindy Rochette, a reçu sa sentence ce mardi au Palais de justice de Roberval. Elle devra effectuer 240 heures de travaux communautaires en plus de rembourser le montant volé de 411,54$.

Cindy Rochette devra rembourser le montant volé, effectuer le nombre maximal d’heures de travaux communautaires et sera sous probation pendant deux ans.

«Elle a monté tout le monde contre moi. Elle a raconté des faussetés et maintenant, je suis toute seule comme vétérinaire depuis un an. J’ai perdu des gros clients, et j’ai fait une grosse dépression. Je ne retrouverai jamais tout ce que j’ai perdu à cause d’elle», a raconté au juge la propriétaire de la clinique vétérinaire, Nadia Tremblay, en larmes.

L’ex-employée était à la solde du Service Vétérinaire depuis 2015. Elle avait sollicité du travail à la propriétaire, prétextant une situation financière et familiale difficile.

En décembre de la même année, Cindy Rochette avait dérobé 500 $ à la caisse de l’entreprise, avant de le rapporter en fin de journée. La propriétaire s’est par la suite rendu compte que plusieurs autres montants ont été volés dans les mois précédents, totalisant la somme de 411,54$.

Depuis ce temps, Mme Tremblay affirme qu’elle a vécu dans la crainte avec son conjoint et ses quatre enfants. Elle mentionne avoir dû installer des caméras de surveillance à son domicile, de peur de représailles de l’accusée et de son conjoint.

Cindy Rochette avait plaidé coupable en mars 2017 évitant ainsi un procès. L’accusée n’a désormais plus le droit de contacter ou encore de se trouver en présence de Nadia Tremblay et de sa famille.