Un tsunami nommé Stéphanie Labelle déferle en Australie

Un tsunami nommé Stéphanie Labelle déferle en Australie

Stéphanie Labelle de Saint-Félicien du club de sauvetage Narval a récolté une avalanche de médailles, douze au total, au récent Championnat mondial de sauvetage sportif qui se déroulait à Adélaïde, en Australie.

Stéphanie Labelle a réalisé tout un exploit en récoltant pas moins de 12 médailles à l’international lors du Championnat mondial de sauvetage sportif (Lifesaving World Championship) qui s’est tenu à Adélaïde, en Australie, du 16 novembre au 2 décembre.

La Félicinoise n’en revenait tout simplement pas alors que près de 5000 des meilleurs athlètes en provenance de 44 pays se disputaient les plus grands honneurs de cette discipline sportive qui exige une condition physique exceptionnelle.

Instructeur  pour le club de sauvetage sportif Narval qui regroupe à la fois des athlètes du secteur d’Alma et du secteur Saint-Félicien, Stéphanie Labelle a vraiment impressionné.

Dans les épreuves en piscine, catégorie des maîtres (30 ans et plus), la Félicinoise de 43 ans a récolté une médaille d’or au lancer de la corde, discipline pour la première fois admise à ces championnats et donc un record mondial, deux autres médailles d’or au relais portage et relais sauveteur d’acier, deux médailles d’argent au 200 mètres obstacles et au relais obstacles et une de bronze au 100 mètres remorquage.

Aux épreuves en mer, Stéphanie Labelle remporte l’or à la nage en océan et l’argent au 2 km course sur sable ainsi que quatre médailles de bronze en aquaplane individuel, en sauveteur d’acier individuel, au relais nage et au relais sauveteur d’acier en océan.

« Mon objectif était de donner le meilleur de moi-même. Et avec le gros décalage horaire, le calibre mondial qui y est représenté, jamais je n’aurais pu imaginer revenir avec autant de médailles. Je ne m’y attendais pas du tout. Je visais quelques podiums, tout au plus ».

Autres médaillés

Deux autres représentantes du club Narval, les Félicinoises Ann-Sophie Lepage et Coralie Dion ont récolté deux médailles, l’une au relais et l’autre au 2 fois 1 km de course sur sable de plage.  Du même club, mais d’Alma, Julia Tremblay et Léony Gobeil ont décroché l’argent au lancer de la corde.

Sans rapporter de médaille, un autre athlète du Narval, Alexandre Dauphin-Laprise, de Saint-Félicien, a fait belle figure et a vécu une expérience qu’il n’est pas près d’oublier.

À noter également les performances du Félicinois Frédérick Fortin qui a établi quatre nouvelles marques canadiennes en plus de performer dans d’autres épreuves. Il faut dire que chez les hommes, la compétition est encore plus vive avec deux fois plus de participants que chez les femmes.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des