Une glissade très populaire

Une glissade très populaire

Jean-Jacques Paré ne pensait pas que sa glissade serait si populaire. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Jean-Jacques Paré, de Saint-Félicien, ne croyait pas qu’une glissade aménagée pour ses petits-enfants créerait un tel engouement.

«Comme j’ai grand de terrains, j’ai décidé de faire une glissade il y a 3 ans pour le temps des Fêtes. Je l’ai amélioré et cette année, elle fait 10 pieds de haut par 300 pieds de long», relate l’homme qui habite sur la rue Notre-Dame, près de l’intersection du rang Double.

Le secret s’est propagé et beaucoup de jeunes des environs en profitent pour s’amuser dans cette glissade qui permet d’atteindre de belles pointes de vitesse.

«Les jeunes peuvent venir quand ils veulent, mais il faut qu’ils m’avisent ou viennent me voir à la maison si je suis présent afin d’assurer une surveillance.»

Équipements fournis

Jean-Jacques Paré s’est doté d’une douzaine de traineaux adaptés à la largeur de sa glissade.

La glissade fait 300 pieds de long, ce qui contribue au plaisir des nombreux enfants du secteur. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

«Les jeunes n’ont rien besoin d’apporter, je fournis les traineaux qui ont un traitement pour bien glisser. Je fais un feu pour qu’ils se réchauffent. Tout est aménagé pour qu’ils aient du plaisir.»

Les enfants y vont principalement le soir, car le site est illuminé. On y retrouve des centaines de lumières de Noël.

«Pendant le temps des Fêtes, le Père Noël est venu faire un tour. Les jeunes adorent ça. Moi, ma paye, c’est de voir des jeunes qui sont contents et qui ont du plaisir.»

L’homme a même dû demander la permission d’utiliser les terrains des voisins depuis que sa glissade a pris de l’ampleur.

Le froid des dernières semaines a ralenti les ardeurs des jeunes, mais Jean-Jacques Paré s’attend à avoir beaucoup de monde en février et surtout durant la semaine de relâche.

Il est possible de joindre Jean-Jacques Paré au 418 679-9570.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des