Une pièce saisissante

Une pièce saisissante

Le drame est collé à l’image du Théâtre Mic-Mac depuis nombreuses années. Alors quand la troupe décide de produire une comédie satirique, à quoi le public doit-il s’attendre?

Pour sa 69e production, le théâtre a choisi de mettre en scène Une mort accidentelle, une comédie de l’auteur François Archambault.

Par contre, cette comédie, le Mic-Mac lui a donné un côté sombre, un côté trash. Vous savez ce petit quelque chose qui, comme spectateur, nous questionne sur tout le processus de création. Comment ont-ils bien pu penser à cela?

Dès le début, le spectateur sait qu’il n’assistera pas à une production conventionnelle, car les comédiens font leur entrée sur la chanson Poker face, de Lady Gaga, à la manière death metal.

Ça saisit, comme tout le reste de la pièce.

Trop stimulé

Le décor est simple. Un jeu de panneaux amovibles, de tissus et de lumière, qui est bien réussi.

Par contre, il y a beaucoup trop d’éléments dans cette production, ce qui nous empêche de la savourer pleinement.

On le sait, le Mic-Mac est doué d’une intelligence théâtrale. Habituellement, il mise sur des petits détails qui donnent à la pièce son sens.

Cette intelligence, cette finesse, on la retrouve, mais elle se mélange à un tas d’autres éléments stimulants, sonores et visuels, qui fait que nous nous égarons.

La relève

Les comédiens sont excellents. Ils campent leurs personnages avec justesse.

Plusieurs visages bien connus de la troupe sont de retour, mais on en découvre également de nouveau.

On ne peut passer sous silence les personnages campés par Mélanie Tremblay et France Donaldson. Bien que très secondaires, ils sont ce qu’il y a de plus vrai dans cet univers de mensonge.

Une mort accidentelle sera présentée tous les jeudis, vendredis et samedis du mois d’avril. Bien qu’il n’y ait pas d’annonce officielle, c’est la dernière pièce que le Mic-Mac présente à la Salle Lionel-Villeneuve.

Dans la prochaine année, la troupe devrait prendre place dans le Couvent des Ursulines, au centre-ville de Roberval.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des