Usine Norbord de Chambord, tout s’enligne pour une ouverture en 2019

Usine Norbord de Chambord, tout s’enligne pour une ouverture en 2019

Les signes sont nombreux pour une réouverture au printemps 2019 de l’usine Norbord de Chambord. (Photo Trium Médias – Guillaume Pétrin)

Même si la date n’est pas encore connue, plusieurs signes démontrent qu’une ouverture de l’usine Norbord est envisagée au printemps 2019.

«Nous continuons à réaliser des travaux dans le but d’une réouverture, mais la décision définitive n’est pas encore prise. Ça va dépendre si la demande pour le panneau OSB augmente et atteint un niveau qui va justifier l’ajout d’une usine dans le marché», a informé Heather Colpitts, responsable des affaires publiques chez Norbord.

Bien que la compagnie désire être prudente, on sent que les choses ont accéléré depuis quelques semaines. On note la présence d’une trentaine de véhicules dans le stationnement de l’usine.

Aussi, Norbord affiche de nombreuses offres d’emplois dans les journaux pour différents postes, dont un surintendant de l’entretien, un superviseur mécanique, un superviseur au département électrique et responsable de la planification forestière.

La présence d’une trentaine de véhicules dans le stationnement de l’usine démontre que déjà plusieurs personnes sont à l’oeuvre pour préparer l’usine. (Photo Trium Médias – Louis Potvin)

Gros équipements

De plus, des commandes ont été passées pour l’achat de gros équipements, dont un séchoir et un écorceur. Aussi, des appareils seront ajoutés pour la ligne de finition, ce qui comprend la découpe des panneaux, l’estampage, le classement et la protection des paquets.

La capacité de production sera augmentée de 80 millions de pieds carrés d’OSB comparés à ce que produisait Panneaux Chambord avant sa fermeture en 2008

«Une fois les travaux terminés, notre usine de Chambord sera plus efficace, produira à moindre coût et aura une plus grande capacité de production, ce qui la placera dans une position concurrentielle solide pour assurer sa viabilité à long terme.»

Au total, c’est 71 M$(US) que l’entreprise compte investir pour cette réouverture. Le gouvernement du Québec accorde une aide de 4,8 M$ ainsi qu’un approvisionnement en feuillu de 419 200 mètres cubes.

Plus de 120 employés pourraient travailler dans l’usine.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des