Virginie Tanguay, une artiste inspirée et très inspirante

Virginie Tanguay, une artiste inspirée et très inspirante

Le Tome III de la série Artéfacts Gens du Pays

AQUARELLE. Artiste multidisciplinaire, Virginie Tanguay vit pleinement toutes ses passions à travers ses recueils Artéfacts. Dans moins, d’une semaine, il sera possible de découvrir le dernier tome de cette trilogie qu’elle décrit comme un cadeau lui ayant permis de s’accomplir de la manière la plus libre.

C’est avec un sourire pétillant et les yeux remplis de fierté que l’artiste de Roberval décrit son ouvrage.

« Je trouve que je suis chanceuse. J’ai toujours été respecté dans l’ensemble du projet Artéfacts. J’ai toujours été libre dans mes choix. Je me fie à mon instinct et on me fait confiance. J’ai la chance dans un même ouvrage d’exploiter l’aquarelle, l’écriture, la poésie et la chanson. Je suis heureuse et je me sens accomplie », mentionne Virginie Tanguay.

Dans ce troisième recueil intitulé Artéfacts Tome III – Gens du pays, Virginie Tanguay présente 33 portraits illustrant des personnalités québécoises inspirantes. Ne cherchez pas uniquement de grandes vedettes. Virginie s’est laissé porter par son cœur afin de sélectionner des gens inspirants avec une histoire, bien qu’elle n’est pas dévoilée, et emprunte de sagesse et de beauté.

Virginie a immortalisé entre autres Fred Pellerin, Lise Watier, Marina Orsini, Felix Leclerc, Gilles Vigneault, ainsi qu’Alexandre Belliard, qui signe également la préface du livre. Plusieurs portraits mettent en évidence le peuple autochtone.

« Je suis touché par leur réalité. Il démontre une force et des traditions. Ils ont un message à livrer et une philosophie qui m’interpelle. Par mes écrits, je veux porter leurs histoires. Ils méritent toute notre reconnaissance », mentionne l’artiste.

Virginie Tanguay a également décidé d’aborder des personnalités de la région. Elle se devait de rendre hommage à son ami, le défunt auteur robervalois Jacques Girard, ainsi qu’à d’autres artistes comme Sébastien Savard, Karianne Gilbert, André Juillet et Eruoma Awashish.

« J’aime ce qui « flash » moins. On n’a parfois avoir une grande carrière, ce qui fait notre beauté c’est souvent ce que nous n’osons pas dévoiler ou présenter. C’est ce que je veux mettre en valeur dans ce livre. Je veux présenter nos personnalités québécoises comme elles ne l’ont jamais été », explique Virgine Tanguay.

Rééquilibre

Maintenant que la trilogie Artéfacts est terminée, Virginie Tanguay compte bien retrouver son équilibre.

« En période de création, tout mon univers bascule. Je ne me couche pas plus tard que 21 h, et je suis debout dès 3 h 30 afin de créer. Je me suis autosortie de ma maison pour créer afin d’être concentré sur mon travail. Cette rigueur, elle était nécessaire, car je m’attaquais à un sujet de taille. Tous médiums confondus, faire des portraits à l’aquarelle est souligné comme étant très difficile. Peindre 33 portraits était donc très exigeant. Après avoir eu une pensée pour toutes ces personnalités, il est temps de penser à nouveau à moi », affirme Mme Tanguay.

Le lancement du recueil Artéfacts Tome III – Gens du pays aura lieu le jeudi 17 novembre à 17 h à la Bibliothèque George-Henri-Lévesque de Roberval

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Virginie Tanguay, une artiste inspirée et très inspirante"

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
trackback
L’IAF : force vive « Magazin'art

[…] Dontigny, Jocelyn Fafard, Manon D Gauthier, Gabriel Lavoie, Marie-Claire Martel, Rolande Ouellon, Virginie Tanguay et Irena […]