Vendredi, 12 juillet 2024

Actualités

Temps de lecture : 1 min 17 s

Commission scolaire du Pays-des-Bleuets : Budget crève-coeur

Le 09 juillet 2014 — Modifié à 00 h 00 min le 09 juillet 2014
Par

ÉDUCATION. C’est un budget crève-cœur que le conseil des commissaires de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a adopté, le 8 juillet. Pour la première fois, l’organisation a été forcée de couper dans les services aux élèves.

Avec des compressions de 3,5 millions de dollars exigées par le ministère pour l’année scolaire 2014-2015, la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets n’a pas eu d’autres choix que de mettre la hache dans certains services qu’elle dispensait aux élèves de sa propre initiative.

« Aujourd’hui, nous adoptons un budget dépourvu de toute saveur locale. Nous avons atteint un point de rupture où notre marge de manoeuvre est réduite à zéro et où nous ne pouvons plus personnaliser notre offre éducative pour répondre à des besoins spécifiques de notre milieu. Pour la première fois, nous avons dû toucher aux services à l’élève », a d’ailleurs déploré le président de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets, Rémi Rousseau.

Parmi les services qui ont dû être éliminés, on note la période de spécialité (éducation physique, arts ou musique) à la maternelle, les périodes d’aide pour les classes intercycles de 2e et 3e cycles, ainsi que l’élimination des rôles d’éducateurs en prévention de la toxicomanie.

Tous ces services étaient offerts en surplus de l’offre de services exigée par le ministère. La CSPB parvenait à les financer en utilisant des sommes qui auraient normalement dû être consacrées à l’administration, mais qui avaient plutôt été dégagées pour investir dans les services à l’élève. La logique de compression aura toutefois eu raison de cette façon de faire.

Taxe

La Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a par ailleurs haussé son taux effectif moyen de taxation de 17 centièmes de cent (0,0017 $) pour le porter à 0,3211 $ du 100 $ d’évaluation foncière. Pour une résidence moyenne, cette hausse devrait représenter autour de 1,61 $ de plus au compte de taxe scolaire. —S.T.

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES