Actualités

Temps de lecture : 1 min 49 s

La MRC presse le CN d’agir

Yohann Harvey Simard
Le 17 juin 2021 — Modifié à 12 h 16 min le 17 juin 2021
Par Yohann Harvey Simard - Journaliste de l'Initiative de journalisme local

La MRC presse le CN d’agir

La MRC du Domaine-du-Roy déplore l’inaction du CN dans le dossier des réparations des traverses de la voie ferrée sur la Véloroute des bleuets.

« On fait des demandes et on n’a pas de réponses! Ça nous retarde dans nos projets d’amélioration. Pour faire bouger les choses, on a adopté une résolution. De plus, je suis tellement tanné que j’ai écrit directement au président du CN », lance le préfet, Yanick Baillargeon.

Signe que le dossier traine, des demandes d’améliorations des traverses ont été formulées en 2017. Depuis, les réponses sont plutôt évasives et rien n’a bougé.

« Nous, on veut juste être branché. Par exemple, pour le projet d’amélioration à Saint-Gédéon, les travaux prennent du retard, car on n’a pas eu l’autorisation du CN de déplacer la traverse alors que c’est nous qui assumons les dépenses des travaux. »

Un inventaire des réparations à faire sur les 13 traverses a été fait. Six sont jugés problématiques à Chambord, Mashteuiatsh, Saint-Félicien et Saint-Prime.

Dommages causés par le train

Comme les dommages sont causés par le train et le déneigement en hiver, les réparations devraient être faites par le CN, estime la MRC.

La présence à certains endroits de trous et de crevasses fait en sorte que les dangers de chutes et de crevaison sont plus élevés.

« C’est une question de sécurité pour les cyclistes. Ce ne sont pas des coûts élevés pour les réparations demandées, on peut les assumer, mais ça nous prend la permission. Ou bien que le CN les réalise si c’est leur responsabilité. »

Ironie du sort, une traverse a été réparée à Saint-Prime près du club de golf, sans que personne en soit informé. À la Véloroute, le directeur général, David Lecointre, mentionne que l’équipe d’entretien a constaté la réparation sans savoir qui a fait les travaux.

Par contre, la traverse qui se retrouve à quatre kilomètres plus loin n’a pas été réparée.

CN va intervenir

Les interventions de la MRC et la démarche journalistique ont porté leurs fruits, car le CN a finalement décidé de bouger.

Voici la réponse acheminée à l’Étoile du Lac par le porte-parole, Mathieu Gaudreault.

« Le CN collabore avec les différents partenaires afin d’être en mesure de trouver les aménagements nécessaires pour maintenir et bonifier cet actif d’importance qu’est la Véloroute des Bleuets. À cet égard, nous avons échangé à de nombreuses reprises au cours des dernières semaines avec la MRC du Domaine-du-Roy et nous avons également eu une conversation avec le préfet ce midi (mercredi 9 juin). De plus, une rencontre de travail est prévue la semaine prochaine (cette semaine) afin d’aborder certains aspects plus techniques de ce projet dans le but de trouver une solution dans l’intérêt de toutes les parties prenantes. »

 

Abonnez-vous à nos infolettres

CONSULTEZ NOS ARCHIVES