Le Club de golf de Saint-Prime garde espoir

d
Le Club de golf de Saint-Prime garde espoir
Le club de golf Domaine Lac-Saint-Jean de Saint-Prime prépare sa nouvelle saison, en attendant le feu vert de Québec, dans le contexte de la crise de la COVID-19. (Photo courtoisie)

Les golfeurs commencent à avoir des fourmis dans les jambes et n’attendent plus qu’un signal de Québec pour amorcer leur saison.

Directeur général du club de golf Domaine Lac-Saint-Jean de Saint-Prime, Junior Juneau indique que le terrain sera fin prêt vraisemblablement à partir de la semaine du 10 mai. Il garde espoir que d’ici là, le gouvernement permettra aux clubs de golf d’entreprendre leur saison.

« Notre priorité numéro un demeure la santé de notre monde. On touche du bois pour que la saison de golf puisse démarrer ce printemps. Il faut quand même préparer le terrain comme c’est le cas chaque année à cette période-ci ».

Avec la COVID-19, les clubs de golf pourraient toutefois subir des pertes financières importantes liées à l’interdiction de grands rassemblements ou du moins à des restrictions. On pense ici aux tournois, à l’après-golf au bar et au restaurant du club, etc. Incertitude aussi pour la 6e édition de l’événement Week-end golf et le tournoi-bénéfice

« On n’a d’autre choix que d’attendre comme tout le monde. C’est Québec qui aura le dernier mot, mais on se croise les doigts ».

Quant au tournoi Résolu, le plus imposant de la saison, Junior Juneau indique que les dirigeants de PFR ont pris la décision d’annuler l’édition 2020, qui devait se tenir en août.

Tout n’est pas noir

« Il faut rester positif, mais c’est certain qu’il y aura des impacts financiers et un programme d’aide gouvernementale aux clubs de golf serait à propos », lance Junior Juneau.

La COVID-19 vient ralentir aussi certains éléments des plans de développement et de visibilité publicitaire.

« Ces temps-ci, on revoit régulièrement nos prévisions budgétaires et on s’ajuste au fur et à mesure qu’évolue la crise et selon les décisions gouvernementales ».

Le club de Saint-Prime mise sur le fait que sa clientèle est à 80% locale et régionale pour sauver les meubles. Et aussi sur les bons résultats de vente de forfaits de golf en ligne qu’a obtenu le club, en mars dernier.

« La réponse a été au-delà de nos prévisions, bien au-delà. On sent que les gens ont hâte de se retrouver sur un terrain de golf ».

En hausse

Le club Domaine du Lac-Saint-Jean a enregistré l’an dernier 17 000 parties jouées, une hausse de l’ordre de 15% par rapport à l’année précédente. L’objectif est d’atteindre les 20 000 parties jouées, d’ici à 2022.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des