Une pause pour les vols panoramiques

Serge Tremblay
Une pause pour les vols panoramiques

L’Aéroport Dolbeau-Mistassini-Normandin-Saint-Félicien (DMNSF) cessera d’offrir des vols panoramiques cette année. Une pause d’un an pendant laquelle la Régie de l’aéroport entend se doter d’une planification stratégique.

« Nous prenons une pause d’un an. Initialement, nous avions convenu que nous ferions un projet-pilote de trois ans, ce que nous avons fait. L’Aéroclub La Friche nous supportait en fournissant l’appareil et le pilote, mais pour différentes raisons il leur est difficile de nous fournir des plages horaires cette année », explique le président de la Régie, Mario Fortin.

Plutôt que de vivre un été de frustration où les clients potentiels n’ont pas accès à des plages horaires convenables, une pause semblait plus avisée. Le moment tombait par ailleurs à point puisque la Régie souhaite se doter d’une planification stratégique à l’intérieur de laquelle on statuera sur la place des vols panoramiques.

« Nous sommes à finaliser l’entente avec notre consultant en vue d’avoir notre plan stratégique vers novembre ou décembre. Ça nous permettra d’identifier quels sont les axes de développement que l’on tentera de prioriser, comme l’accès au Nord ou encore le volet tourisme. »

L’Aéroport DMSNF, tout comme les autres petits aéroports ailleurs au Québec, ne sera jamais une infrastructure rentable, rappelle Mario Fortin, mais l’objectif est de trouver de façon de se développer et d’aller chercher des sources de revenus additionnelles.

Retour possible

Mario Fortin estime que les vols touristiques pourraient certainement trouver leur place dans l’orientation qui sera prise par la Régie. Si tel est le cas, on examinera la possibilité d’investir pour améliorer l’expérience.

« L’an dernier, les vols panoramiques avaient connu une bonne croissance. Si on souhaite les maintenir, il faudra investir pour aller un peu plus loin en termes des plages horaires que l’on est capable d’offrir et peut-être aussi du côté de l’appareil. »

La Régie de l’aéroport avait également entrepris des discussions avec la communauté de Mashteuiatsh, qui démontrait de l’intérêt pour le concept des vols panoramiques. Un partenariat avec la communauté pourrait être dans l’air et fera partie des éléments qui feront l’objet d’une réflexion dans la planification stratégique.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des